Manny Edmonds: « La victoire d’abord»

  • Manny Edmonds: « La victoire d’abord»
    Manny Edmonds: « La victoire d’abord»
Publié le , mis à jour

A deux jours de la reprise du championnat de Pro D2, c’est l’occasion de faire le point sur la saison de Béziers qui affronte Montauban ce jeudi. Manny Edmonds, l’entraîneur biterrois revient sur la première phase et se projette sur l’avenir.

Quel bilan tirez-vous de la première partie de saison ?

Le bilan est plutôt positif dans le sens où notre objectif principal est rempli. Nous avons beaucoup travaillé sur le système offensif pour pouvoir marquer beaucoup d’essais. Nous sommes actuellement la deuxième attaque du championnat donc je suis assez content sur ce point. Depuis cinq ans, nous nous sommes aperçus que les équipes qui marquaient le plus d’essais terminaient majoritairement dans le top 5. Je suis aussi satisfait car nous disposons de très bons jeunes qui montent de plus en plus.

Vous attendiez-vous à de tels résultats avant le début de la saison ?

On n’avait pas fixé un objectif particulier, on savait que finir dans les cinq premiers serait très difficile mais on voulait éviter le bas de classement, nous nous attendions à être en milieu de tableau. Nous sommes aujourd’hui dans les cinq premiers donc je suis super content.

Le but de cette deuxième partie de saison est donc de rester dans ce top 5 ?

Nous ne nous fixons toujours pas d’objectifs, on a un projet en place, il va falloir continuer à progresser et rester dans notre processus.

Après cette belle première phase, avez-vous donné un programme spécifique à vos joueurs pendant les fêtes de fin d’année ?

Oui mais on ne leur a pas mis de pression particulière. On leur a transmis un petit programme de course pour qu’ils ne restent pas sans rien faire, la saison va être longue. On leur a demandé de faire plusieurs sports comme du squash par exemple.

Vous recevez Montauban dans la peau du favori, le bonus offensif est en ligne de mire ?

La victoire d’abord, on ne pense jamais au bonus, mais on sait que cela va être un gros challenge. Montauban c’est très solide devant, je connais bien l’entraîneur Xavier Péméja, on s’attend à une grande bataille.

Vous venez de prolonger votre contrat pour trois années supplémentaires, qu’est-ce qui vous a motivé ?

Je suis à Béziers depuis trois ans, je m’y sens bien et j’ai l’opportunité d’avoir la confiance du dirigeant. En plus de ça on a un bon projet et je veux y prendre part. Q.B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?