Deux Jaune et Noir en bleu

  • Deux Jaune et Noir en bleu
    Deux Jaune et Noir en bleu
Publié le , mis à jour

Hier Guy Novès a annoncé sa deuxième liste de 30 joueurs qui prendront part au mini-stage de lundi prochain. Si la convocation de Camille Chat était attendue, celles de Kevin Gourdon et Vincent Pelo l’étaient moins. Occasion de nous pencher sur le profil des deux Rochelais.

Si l’on s’attendait plus à voir Camille Gérondeau intégrer le groupe France en compagnie de Camille Chat c’est Kevin Gourdon (25 ans) un autre troisième ligne qui a eu les faveurs du staff tricolore. Souvent confondu avec son ancien coéquipier et ami Loann Goujon, le troisième ligne maritime s’est désormais fait un nom. Formé à Clermont, il rejoint les bords de l’Atlantique en 2012 et réalise ses premières gammes en Pro D2. Deux ans plus tard, il participe à la montée du club en Top 14. Il confirme la saison passée, au plus haut niveau avec ses 21 matchs dans l’élite. Solide sur ses appuis, il ne laisse aucune brèche à ses adversaires. Fort sur l’homme, il est un plaqueur hors pair. Avec ses 289 plaquages et un taux de réussite de 94 % sur l’année 2014/2015, il est aujourd’hui l’un des meilleurs défenseurs français. Très bon en défense, il sait aussi l’être dans les phases offensives. N’hésitant pas à porter le cuir, il ne le tombe que très rarement et se fond parfois dans les lignes arrières. Sa tonicité permet d’apporter un plus non négligeable aux avants pour créer le surnombre en attaque. Ses bonnes prestations sur les douze premières rencontres du championnat n’ont dû que conforter Guy Novès dans l’idée d’une convocation en sélection.

Impact player

Également joueur du Stade rochelais le pilier polyvalent Vincent Pelo (27 ans) honore sa première convocation chez les Bleus. Formé à Bourgoin, le Polynésien d’origine est passé par Montpellier et les équipes de France de jeunes avant de rallier La Rochelle en 2014. Après une première saison correcte, il confirme tous les espoirs placés en lui cette année. Titulaire indiscutable, le cousin d’Ali Fakaté (ancien joueur de l’UBB), impressionne par ses percussions. Son gabarit impressionnant, 1,87 m pour 127 kg, lui permet de faire sa loi dans les zones de combat. L’aspect de joueur impact player souhaité par Yannick Bru lui colle parfaitement à la peau. Accompagné de son coéquipier Uini Atonio nul doute que le pack tricolore en fera plier plus d’uns. Q.B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?