Adieu Gérard Bouguyon

  • Adieu Gérard Bouguyon
    Adieu Gérard Bouguyon
Publié le , mis à jour

L’ancien deuxième ligne est mort à 81 ans. Il avait participé au fameu match contre les Springboks de 1961.

Son nom restera attaché à deux matches de légende. Gérard Bouguyon n’a pas connu beaucoup de sélections (neuf en un an), mais il a vécu deux parties mémorables en 1961. Le Nouvelle-Zélande-France battu par les vents de Wellington au moins d’août et bien sûr, le célébrissime France-Afrique du Sud de janvier, le 0-0 dantesque sous l’autorité de François Moncla. Lui jouait en deuxième ligne, en compagnie du Palois de Jean-Pierre Saux, tous deux étaient des néophytes ou presque. Saux avait débuté l’année précédente mais lui débutait carrément, on imagine la pression qu’il devait ressentir. Les deux hommes ne mesuraient qu’un mètre 85 et on pensait qu’ils ne feraient pas l’affaire face aux terribles Springboks qui venaient de faire le Grand Chelem dans les Iles Britanniques. Mais ils avaient mission de combattre au sol comme si leur vie en dépendait et la stratégie fut payante, au terme d’un combat énorme commenté par un Roger Couderc au sommet de sa forme et illuminé par une percée de Jacky Bouquet.

Gérard Bouguyon était breton, du Finistère, le premier à jouer sous le maillot bleu. Il avait découvert le rugby au PUC puis il était allé à Grenoble pour ses études et c’est là que ses qualités avaient été vraiment remarquées. Voilà comment, il se retrouva en équipe de France en cette année bénie 1 961. Mais Gérard Bouguyon, jouait avec une boule au ventre car il savait qu’après la tournée en Nouvelle-Zélande, il partirait faire la guerre d’Algérie. Son séjour en Afrique du Nord, lui coûta sans doute une carrière plus riche. Mais il joua ensuite à Toulouse, Tarbes et Bagnères tout en travaillant dans le secteur des explosifs, finissant sa carrière chez Schlumberger.

Il vivait depuis quelques années dans les Pyrénées-Orientales, la patrie de son épouse. Jérôme PREVOT

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?