Narbonne vainqueur sur le fil

  • Narbonne vainqueur sur le fil
    Narbonne vainqueur sur le fil
Publié le , mis à jour

Le derby audois a vu la victoire in extremis de Narbonne qui s’est imposé face à Carcassonne. Défaite, l’USC ramène point de bonus défensif mérité. Après avoir battu l’USAP, les Narbonnais ont réussi à gagner leur deuxième derby de la saison à domicile.

Narbonne 15 – Carcassonne 12

Par Robert Fages, envoyé spécial

Le résumé

Le match n’a pas tenu ses promesses avec aucun essai marqué et beaucoup d’indiscipline des deux cotés. Il ne restera pas dans les annales. Tout au long de la rencontre, les deux équipes se sont neutralisées. Sur le papier, le derby s’annonçait équilibré entre deux formations de milieu de tableau séparées par un point. Avant le coup d’envoi, les Narbonnais restaient sur deux défaites consécutives encaissées à l’extérieur et comptabilisaient une seule victoire lors de leurs cinq derniers matches. Un bilan légèrement meilleur côté carcassonnais avec trois victoires et une défaite lors des quatre dernières journées. La pression était donc forte sur les épaules des hommes de Justin Harrison et Chris Whitaker qui voulaient renouer avec le succès et engranger des points avant leur difficile déplacement qui se profile la semaine prochaine à Lyon. En face, les coéquipiers d’Emmanuel Etien sont rentrés sur le terrain avec l’ambition de profiter de la dynamique positive dans laquelle ils se sont engagés pour s’imposer en visant une seconde victoire à l’extérieur après celle ramenée de Tarbes. Si à la fin de la première période les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur un score de parité (6-6), les Carcassonnais ont fait meilleure impression que leurs adversaires. Les Canaris ont montré plus d’envie et d’agressivité notamment durant les vingt premières minutes. Les Narbonnais semblaient être ailleurs. Privés de ballons, ne pouvant proposer du jeu, ils ont été dominés en touche et ont commis beaucoup de fautes associées à des maladresses. Pour les orange et noir, cette indiscipline s’est soldée par deux cartons jaunes en l’espace de trente minutes. De retour sur le terrain, ce sont des Narbonnais mieux inspirés mais toujours indisciplinés qui ont abordé la reprise et qui en l’espace de dix minutes sont parvenus pour la première fois à creuser l’écart au score en passant deux pénalités signées Clint Eadie. Mais cette avance ne sera que de courte durée puisque Latorre, par deux fois, en l’espace de cinq minutes, ramenait son équipe à nouveau à égalité à dix minutes de la fin. Tout était à refaire. Il faudra attendre la 79e minute pour au final voir Narbonne reprendre définitivement l’avantage, toujours grâce à une pénalité de Eadie, et distancer Carcassonne au classement. Un match de reprise sans grande intensité et pas intéressant

Le fait du match

Alors que depuis le début de la saison elle connaît des hauts et des bas, la conquête en mêlée fermée a été l’un des points forts de cette équipe narbonnaise. Elle a non seulement tenu tête au pack carcassonnais mais les avants orange et noir ont même pris l’ascendant sur leurs adversaires allant jusqu’à les faire reculer. En revanche, toujours du côté du Racing, la conquête en touche a été moins bonne et a montré quelques signes de faiblesse.

La plus belle action

Elle est à mettre à l’actif des Carcassonnais. A moins d’un quart d’heure de la fin du match, les joueurs de l’USC ont développé une action offensive d’envergure qui aurait pu aller jusqu’à l’essai. Partis de leur 22, ils ont réussi à transpercer le rideau défensif narbonnais, à parcourir près de 80 m, pour échouer sur un en avant à seulement quelques mètres de l’en but narbonnais. Cela aurait pu être le tournant du match.

L’homme du match

Le centre et buteur australien du Racing, Clint Eadie a connu la réussite dans ses tentatives de coups de pied de pénalité. Il est a créditer à lui seul des quinze points marqués par son équipe.

Les meilleurs joueurs

Eadie, Fekitoa, Rubio, Jenkins, Penalva, Edmonds pour Narbonne ; Caminati, Lazzarotto, Lima, Berchesi, Koffi, Ursache pour Carcassonne

La fiche technique

A Narbonne – Vendredi 19 h 30

6 000 spectateurs

Arbitre : M. Boyer (MPY)

Evolution du score : 0-3 ; 3-3 ; 6-3 ; 6-6 ; 9-6 ; 12-6 ; 12-9 ; 12-12 ; 15-12

Narbonne : 5P Eadie (23e, 40e, 50e , 54e, 79e)

Cartons jaunes : Rattez (2e) ; Fichten (32e) ; Penalva (70e)

Carcassonne : 2 P Berchesi (2e, 34e) ; 2P Latorre (65e, 70e)

Cartons jaunes : Ursache (32e) ; Bissuel (70e)

Narbonne : 15. Rattez ; 14. Navakadretia, 13. Ravuteaki (22. Plessis-Couillaud 73e), 12. Eadie, 11. Fekitoa (cap) ; 10. Halangahu (21. Dut 68e) , 9. Rubio (20. Sheehan 45e) ; 7. Jenkins, 8. Boidin, 6. Belzons (17. Tuinukuafe 32e - 42e) (19. Meafua 68e); 5. Penalva, 4. Nkinsi (18. Strauss 56e) ; 3. Zanon (23. Ratianidze 65e), 2. Edmonds (16. Vuli 59e), 1. Fichten (17. Tuinukuafe 73e)

Carcassonne : 15. Carminati ; 14. Lazzarotto, 13. Grammatico (22. Matthews 75e), 12. Lima, 11. Brana ; 10. Berchesi (21. Latorre 53e), 9. Raynaud ; 7. Koffi, 8. Ginemo (23. Laval 32e – 42e), 6. Etien ; 5. Aliouat, 4. Maurens (18. Tisseau 50e) ; 3. Ursache, 2. Bissuel, 1. Drancourt

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?