Albi récompensé

  • Albi récompensé
    Albi récompensé
Publié le , mis à jour

Malgré un beau spectacle et de belles initiatives dacquoises, les Albigeois l’ont emporté chez eux grâce à un très bon Raphaël Lagarde.

Albi : 33 – Dax : 14

Par Quentin Berthomé, envoyé spécial

Le résumé

Les deux équipes ont livré un beau spectacle durant ces 80 minutes. Le premier acte a indéniablement été à l’avantage des locaux. Solides devant et dynamiques derrière, Albi se trouve les yeux fermés. Avec un Lagarde des grands soirs, le jeu proposé par les Tarnais est séduisant. Ils sont logiquement récompensés par deux pénalités inscrites par le numéro dix albigeois. En confiance Lagarde y va même de son essai à la 22° minute après un contre d’école initié par l’arrière garde Jaune et Noire. Les Dacquois, pourtant valeureux n’y arrivent pas et manquent même deux pénalités par l’intermédiaire de Mathieu Bourret. Comme si cela ne suffisait pas, Albi va continuer à pousser et parvenir à trouver la faille une deuxième fois. César Damiani conclut le travail après une belle phase des avants au près. Le SCA mène 23-0 à la pause.

La deuxième mi-temps est plus équilibrée et Dax va même marquer un essai dès la 42° minute. A croire que la victoire d’Albi était inéducable. Maxime Le Bourhis vient aplatir une troisième fois pour son équipe trois minutes plus tard à la suite d’un nouveau contre tout aussi splendide. Les avants et les arrières ont pris part à la fête (30 à 7 pour Albi). Pour autant, Dax n’abdique pas et vient inscrire un deuxième essai par le malheureux buteur Mathieu Bourret (47e). Le reste de la rencontre est presque à sens unique. Dax investit le camp adverse mais n’est jamais récompensé. S’ils essayent d’alterner leur jeu à l’image d’Albi en première mi-temps, ils n’arrivent plus à conclure, la faute à de nombreux ballons perdus dans le jeu ou dans les rucks. Lagarde ajoute trois points supplémentaires pour porter le résultat final à 33-14.

Le tournant du match

La rencontre aurait peut-être pu basculer après le premier essai dacquois. Revenus sur le terrain avec de bonnes intentions, ils n’ont tout de même pas pu empêcher Albi d’inscrire un essai dans la foulée qui scellait le sort du match.

Le plus bel essai

Le choix est difficile mais celui de Maxime Le Bourhis fera l’affaire. Après une récupération de Rokoduru au niveau de ses 40 mètres, il évite un adversaire avant de transmettre le cuir à Tonga. Le puissant troisième ligne, passe à Lagarde qui perce sur 20 mètres et donne à Taumoepau. Dans les 22 mètres, Entraygues libère rapidement le ballon afin de servir l’ailier albigeois sur un plateau qui n’a plus qu’à courir quelques mètres pour aller aplatir.

L’homme du match

C’est indéniable, le public l’a même acclamé avant sa sortie, Raphaël Lagarde a été dans tous les bons coups. Auteur de 23 points, il a dicté le jeu de son équipe. Aussi à l’aise dans les lancements de jeu que dans les tirs au but, le numéro dix albigeois était

sur un nuage ce soir. Sa sortie en début de seconde période coïncide avec la mauvaise passe de son équipe.

Les meilleurs

Si les dacquois ont été valeureux, les meilleurs joueurs sont du côté adverse. En plus de Lagarde, Taumoepau a livré une très belle partition. Participant beaucoup au jeu, il a cassé la ligne à plusieurs reprises. Il a fait avancer son équipe à chaque contact. Ne pas oublier la bonne prestation du joker médical Vincent Mallet. Titulaire à l’arrière il n’a pas hésité à relancer son équipe et s’est même permis le luxe de contre-attaquer dès les cinq mètres albigeois.

La fiche technique

A Albi, Stadium Municipal – Vendredi 19 h 30 – 3 500 spectateurs

Arbitre : Jonathan Gasnier (Pays Catalan)

Evolution du score : 3-0, 6-0, 13-0, 16-0, 23-0, 23-7, 30 à 7, 30-14, 33-14

Albi : P Lagarde (6°, 18°, 25°,50°)

1 E Lagarde (22°), 1 E Damiani (39), 1 E Le Bouhris (45°) T lagarde 22°, 39, 46°

Dax : T Bourret (42°, 48) 1 E Devade (42°) 1 E Bourret (48°)

Albi : 15. Mallet; 14. Le Bourhis ; 13. Naqiri ; 12. Taumoepau ; 11. Rokoduru ; 10. Lagarde ; 9. Entraygues ; 8. Tavalea (Tonga 40°) ; 7. Farre ; 6. Faleafa (Calas 48°) ; 5. Damiani ; 4. Andre ; 3. Sheklashvili ; 2. Ponnau (Djebablah 50°) ; 1. Dedieu (Laffoy 50°)

Dax : 15. Prat ; 14. Bureitakiyaca ; 13. Mieres ; 12. Devade (Lacoste 21) ; 11. Bourret ; 10. Peyrelongue ; 9. Lesparre (Ternisien) ; 8. Koliavu ; 7. Iautaro ; 6. August ; 5. Tuineau ; 4. Albertarrio ; 3. Lakepa ; 2. Delonca (Firmin 59°) ; 1 Faitotoa (Choinard 50°)

Les buteursLagarde 4P/5, 3T/3 ; Bourret 0P/3, 2T/2

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?