Xavier Péméja : « Montauban joue le maintien »

  • Xavier Péméja : « Montauban joue le maintien »
    Xavier Péméja : « Montauban joue le maintien »
Publié le , mis à jour

À la veille d’une série de rencontres plus que délicate, Montauban accueille Bourgoin ce soir à Sapiac. Onzième du Pro D2 avec neuf unités de plus que Provence Rugby le premier relégable, la victoire contre les Bergalliens est indispensable. Candidats à une place de barragistes en début de saison, les hommes de Xavier Péméja font du maintien leur objectif principal. Retour sur une saison compliquée avec l’entraîneur des Vert et Noir.

Ambitieux avant d’entamer la saison, les Montalbanais sont en train de revoir leurs objectifs à la baisse. En cause une première partie de championnat irrégulière où les joueurs de Xavier Péméja ont alterné le bon et le moins bon. « On n’arrive pas à avoir de repères collectifs, on l’a vu contre Perpignan où on a fait n’importe quoi » nous confiait-il avant d’ajouter à propos de cette irrégularité, « notre problème c’est qu’on peut passer de 2 à 15/20 sur un même match, comme à Béziers la semaine dernière, il faut continuer à bosser ». Si le travail paraît être le remède le plus efficace, les joueurs de l’USM vont devoir mettre les bouchées doubles. Cette nouvelle année s’annonce corsée pour les Tarn-et-Garonnais qui vont se déplacer à Mont-de-Marsan et à Albi avant de recevoir Lyon.

Bourgoin, une vieille connaissance pour Péméja

Le match de ce soir contre Bourgoin est donc l’occasion de faire le plein de points à domicile. « Il faut arriver à gagner, c’est obligatoire dans un championnat de Pro D2 où il devient de plus en plus difficile de s’imposer ». À la tête du CSBJ de 2008 à 2011, Xavier Péméja sait que la rencontre ne sera pas de tout repos. « Bourgoin est une équipe très dangereuse et très accrocheuse, beaucoup plus dense que l’année dernière, elle est en place dans tous les domaines ». S’il n’y a pas encore péril en la demeure, on l’aura bien compris, l’USM ne compte pas sur la saison 2015-2016 pour venir se mêler à la fête des phases finales, « vu le classement, il n’y a rien d’autre à dire, Montauban joue le maintien ». Quentin Berthomé.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?