Champions Cup: Tickets à prendre pour les phases finales

  • Champions Cup: Tickets à prendre pour les phases finales
    Champions Cup: Tickets à prendre pour les phases finales
Publié le , mis à jour

Dernière ligne droite pour les six équipes françaises encore engagée dans la coupe d’Europe. A l’issu de cette 5e journée les premiers qualifiés seront connus et Clermont et le Racing sont favoris pour se qualifier sans attendre la dernière journée. Cinq places sont encore à prendre, qui décrochera les tickets pour les phases finales ?

Oyonnax – Toulouse

Toulouse troisième de cette première poule se déplace à Oyonnax le petit poucet de la poule. Avec huit points de moins que l’Ulster, Toulouse reste dans la course après des calculs d’apothicaire. La condition ? Signer un doublé lors des deux derniers matchs et miser sur la victoire d’Oyonnax en Irlande. Autant dire que les chances sont faibles mais ce n’est pas impossible. La pression du résultat restera relative, Oyonnax étant déjà hors course, l’équipe de Johann Authier pourra faire passer le jeu avant l’enjeu.

Ospreys – Clermont

Une rencontre à l’allure de huitième de finale pour les Clermontois qui jouent leur qualification. Une défaite ne serait pas rédhibitoire mais la victoire les mettrait à l’abri et surtout en très bonne position pour les phases finales (quart de final). Le match s’annonce tout de même difficile, sur leur pelouse du Liberty Stadium, les Ospreys ne lâcheront rien. Seulement deux petits points les séparent, l’enjeu est de taille. Place au jeu.

Racing 92 - Scarlets

Le Racing 92, leader et invaincu en Champions Cup ne devrait faire qu’une bouchée du dernier de poule, les Scarlets. Laurent Labit, entraineur des trois-quarts craint pourtant un « match piège » face au leader de la Ligue celte. Mais les Racingmens devraient remporter la rencontre, après les avoir étrillés au match allé sur leur terre 29 à 12. Le Racing met toutes ses chances de son côté et titularise Dan Carter au centre pour la première fois.

Bordeaux-Bègles - Exeter

L’UBB, quasiment éliminé jouera la rencontre dans le but de se rattraper de la défaite de la semaine dernière. Exeter, eux, peuvent encore croire en la qualification en gagnant ses deux derniers matchs, mais seule la seconde place est accessible. Bordeaux et son manager, Ibanez, prennent ce match à cœur après les critiques faites à la suite de la défaite contre Clermont. Le match aura donc malgré le classement, de l’enjeu.

Munster - Stade Français

Malgré plusieurs joueurs à l’infirmerie, le Stade Français compte bien faire un « bon match » et avancer dans le classement. L’entraîneur a annoncé que les joueurs se concentreront sur un jeu agressif pour surmonter le « gros défi » que représente l’équipe de l’Irlande. Selon Sylvain Nicolas, troisième ligne du Stade Français, le Championnat ne semble pas être la priorité de l’Irlande qui n’a gagné qu’un seul des quatre matchs qu’elle a joué et qui se retrouve troisième de la Poule. On est bien loin de l’équipe qui remportait toutes les coupes, il y a quelques années. Cependant, selon le directeur sportif du Stade Français, Gonzalo Quesada, ils ne se font pas d’illusion et restent sur leur garde pour le prochain match.

Toulon - Wasps

Dimanche verra l’affrontement des deux leaders de la Poule qui n’ont jusqu’à présent qu’une seule défaite à leur palmarès. L’occasion pour Toulon de prendre sa revanche contre ceux qui l’ont battu en Novembre et prendre la main de la Poule, dans le cas où il gagnerait ; et pour les Wasps d’obtenir le bonus défensif qui pourrait être décisif lors de la dernière journée de la compétition. Cependant Toulon se voit privé de plusieurs de ses joueurs, soit 7 au total, entraînant un changement majoritaire des « gros » et risquant d’affaiblir la défense de l’équipe.

C.P.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?