Brive miraculé

  • Brive miraculé Brive miraculé
    Brive miraculé
Publié le , mis à jour

Grâce à une pénalité de Thomas Laranjeira au-delà du temps réglementaire, Brive prend la tête de sa poule et reste en course pour une qualification en quart de finale de Challenge Cup.

Brive - Connacht : 21 - 18

RESUME

Ils avaient certainement les mains un peu gelées. Irlandais et Brivistes ont multiplié les fautes de mains dans cette rencontre déterminante pour la qualification en quarts de finale. Peu de mouvements au large, des séquences brèves, ce match n’a jamais décollé mais le CABCL a réussi à remporter ce combat intense. Pourtant, le Connacht a réussi à inscrire trois essais, dont un à deux minutes de la fin permettant aux Irlandais de revenir à égalité, mais les Corréziens s’en sont remis à la précision de leur buteur. Et sans Gaëtan Germain, l’artificier maison laissé au repos, c’est Thomas Laranjeira qui a brillé dans cet exercice. Un seul échec pour le trois-quarts centre polyvalent qui a concrétisé la domination de ses avants, notamment en mêlée fermée. Comme sur ce dernier coup de sifflet de l’arbitre anglais alors que le chronomètre indiqué la fin du temps réglementaire. Un dernier but de quarante mètres qui assurait cette victoire un brin miraculeuse.

Brive avait pourtant eu l’occasion de franchir la ligne d’en-but adverse. Que ce soit Sur une succession de pénaltouches en première mi-temps avec un retour dans le petit côté qui aurait pu sourire à Arnaud Mela ou en seconde période sur une des rares attaques au large. Mais en plongeant en terre promise, Benito Masilevu laissait traîner un pied en touche. Les hommes de Nicolas Godignon ont dû batailler jusqu’au coup de sifflet final pour remporter cette rencontre et s’offrir le fauteuil de leader avant l’ultime journée de la phase de groupe. Et la faillite des buteurs adverses a grandement contribué à leur victoire. Malheureusement, le point de bonus défensif acquis par les Irlandais pourrait leur permettre de reprendre la première place de ce groupe en cas de succès bonifié face à l’équipe russe de l’Enisei STM.

FICHE TECHNIQUE

A Brive - Samedi 20 h 45 - 3 000 spectateurs

Arbitre : M. Maxwell-Keys (Angleterre)

Evolution du score : 0-5, 3-5, 6-5, 9-5 (mt) 9-8, 12-8, 12-13, 15-13, 18-13, 18-18, 21-18.

Brive : 7P Laranjeira (6e, 18e, 27e, 48e, 59e, 63e, 80e+1).

Connacht : 3E Parata (1e), Muldoon (54e, 79e), 1P Ginty (43e).

BRIVE : 15. Sola ; 14. Namy, 13. Laranjeira, 12. Tuatara-Morrison (23. Mignardi 55e), 11. Masilevu ; 10. Ugalde (22. Bezy 74e), 9. Péjoine (21. Iribaren 57e) ; 7. Sanconnie (20. Luafutu 27e-38e), 8. Koyamaibole, 6. Whetton (20. Luafutu 52e) ; 5. Mela (cap) (19. Steenkamp 71e), 4. Lebas ; 3. Buys (18. Tuncer mt), 2. Acquier (16. Ribes 52e), 1. Shvelidze (17. Lavergne 52e).

CONNACHT : 15. O’Halloran ; 14. Poolman, 13. Parata (23. Robb 75e), 12. Aki, 11. Healy ; 10. Ginty (22. Carty 55e), 9. Porter (21. Blade 60e) ; 7. Connolly (19. Naoupu 70e), 8. Muldoon (cap), 6. O’Brien (20. Masterson 59e) ; 5. Muldowney, 4. Dillane ; 3. Ah You (18. Bealham 70e), 2. Harris Wright (16. Mc Cartney 29e), 1. Loughney (17. Buckley 48e).

BUTEURS :

Laranjeira : 7P/8

Ginty : 1P/2, 0T/2

Carty 0P/1, 0T/1

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?