Coupe d’Europe : les faits du week-end

  • Coupe d’Europe : les faits du week-end
    Coupe d’Europe : les faits du week-end
Publié le , mis à jour

Un Racing 92 extraordinaire, le 1er essai d’Ashley-Cooper, un doublé à Toulouse, l’échec clermontois, les sueurs froides de Toulon… C’est arrivé ce week-end en Coupe d’Europe.

Les Racingmen, ces extraterrestres

Comme l’a si bien dit Laurent Labit à l’issue du match contre les Scarlets (64-14) : « Cette équipe est en train de grandir ». Quiconque a regardé l’écrasante victoire des Franciliens dimanche, confirmerait ces mots. Ils se sont assuré un quart de finale à domicile, en infligeant 80 minutes d’enfer au leader de la Ligue celte. Avec un jeu complet et un secteur offensif exploité à 100 %, les Ciel et Blanc ont offert un spectacle grandiose aux 6 931 spectateurs de la Colombe. La plus grande réussite de la rencontre reste néanmoins la première titularisation de Dan Carter au centre, avec Rémi Tales à l’ouverture. Quelle combinaison de choc ! Cette formule avec un « cinq-huitième » a donné lieu à un rythme de jeu insolemment soutenu. Et ce n’était qu’une première…

Le premier essai d’Adam Ashley-Cooper

Celui que l’on qualifie de « machine à essai » sous les couleurs de l’Australie, a enfin aplati le ballon pour la première fois depuis son arrivée dans l’Hexagone. La bonne performance des Girondins face à Exeter samedi lui a sûrement rappelé ce style de jeu propre à l’hémisphère sud : rythmé et intense. Toujours en phase d’adaptation, l’ancien Waratahs reste encore discret, mais on constate plus d’aisance lorsqu’il gagne la pelouse.

Gillian Galan : le premier doublé de sa carrière

Le déplacement du Stade toulousain à Oyonnax (32-14) samedi, fut numériquement sans conséquence aux vues de l’élimination prématurée des deux équipes, mais ne fut pas sans surprise. Ugo Mola et son staff n’avaient certes pas constitué leur équipe type pour ce match, mais personne ne pensait les voir se faire corriger après leurs résultats en championnat. Le jeune troisième ligne centre Gilian Galan a pu cependant regagner Toulouse avec un bon souvenir en tête : il a marqué le premier doublé de sa carrière. En manque de temps de jeu depuis un certain temps, il n’avait pas marqué depuis quatre ans.

Clermont fait un bide

Celle-là, on ne l’attendait vraiment pas. Alors qu’une semaine avant, les Jaunards remplissaient la part du contrat sans forcément briller contre Bordeaux, il est légitime d’évoquer une contre-performance lors de leur déplacement à Swansea (21-13). Cet échec vient chambouler leurs chances de qualification, au profit des Girondins même s’il faudrait un miracle aux hommes de Raphaël Ibanez. Alors que Clermont avait tous les outils en mains pour s’imposer vendredi soir face à des Ospreys certainement moins expérimentés et moins armés, il en fut autrement. Le jeu auvergnat n’a fait rêver personne, à l’image du coup de pied par-dessus d’un Nakaitaci seul dans ses 22 mètres, ou d’un Spedding invisible. Même si rien n’est joué mathématiquement pour l’ASMCA, on s’interroge forcément quant à sa qualification, lorsque l’on voit un tel cafouillage. Affaire à suivre.

Toulon : La qualification de dernière minute

Rencontre à suspense. Lorsque Thompson aplatit le ballon dans l’en-but varois à la 71e et reprend l’avantage au score, Mayol est soudain plongé dans un silence assourdissant. Les neuf minutes qui ont suivi ont été interminables pour les supporters toulonnais. Mais à la 80e, Drew Mitchell met fin au supplice en marquant un essai d’anthologie à la suite d’une longue, très longue action offensive. À trente mètres de l’en-but anglais, la passe après-contact de Gorgodze à Michalak puis à Nonu permet à Vermeulen de franchir le rideau des Wasps et se rapprocher de la ligne promise. La défense des Wasps est alors dans l’obligation de s’étendre aux vues des appels au large de Tuisova et Habana. Une fois l’espace assez large, Nonu offre le ballon à Mitchell lancé, qui aplatit sous l’explosion de joie de Mayol. C’était moins une. Par Fanny Canals

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?