Novès, première !

  • Novès, première !
    Novès, première !
Publié le , mis à jour

Après deux listes consacrées à des stages d’une journée, le nouveau sélectionneur va livrer, ce mardi matin à 11h30, sa première liste en vue d’une rencontre officielle. Dernières tendances.

C’est, enfin, l’heure des grands débuts de Guy Novès danns son rôle effectif de sélectionneur. Une première liste comme un symbole, parce qu’elle impactera directement sur la première rencontre officielle de l’ancien homme fort toulousain à la tête des Bleus. Que faut-il en attendre ? Des premières tendances qui se dessinent, forcément. Du décryptage des trente noms de joueurs retenus pour préparer la rencontre face à l’Italie, en ouverture du Tournoi des VI nations 2016 (6 février, 15h25 au Stade de France) découleront forcément les premiers enseignements. Sur les formes du moment, déjà : « Une chose est sûre, je l’ai dit à tous les joueurs : leur présence en équipe de France ne sera liée qu’à leurs performances dans les clubs. Leur comportement en club est prioritaire » avait prévenu Novès dans les colonnes de Midi Olympique.

Doussain vers un retour, Le Roux absent ?

Il pourrait également en ressortir quelques surprises. Retenus pour les deux premiers stages, deux joueurs demeurent incertains car blessés et n’ayant plus foulé les pelouses de Top 14 depuis plusieurs mois : François Trinh-Duc et Alexandre Flanquart. Si, selon nos informations, les deux joueurs gardaient des chances de figurer dans ce groupe de trente joueurs, le staff pourrait toutefois se couvrir en appelant le Toulousain Jean-Marc Doussain à l’ouverture, au cas où Trinh-Duc devrait finalement renoncer. En deuxième ligne et en cas de forfait de Flanquart, que Yannick Bru perçoit comme son homme de base dans l’alignement, l’encadrement du XV de France devrait s’appuyer sur les trois autres joueurs déjà retenus pour les stages du lundi : Yoann Maestri, Paul Jedrasiak et Sébastien Vahaamahina. Un forfait du Parisien pourrait par ailleurs faire le jeu de Damien Chouly (qui devrait donc faire partie de cette liste de trente joueurs) dans le rôle de capitaine de touche. D’autant que, selon nos informations, le Francilien Bernard Le Roux pourrait ne pas faire partie de cette première liste.

Chat, le successeur

Au talon, trois joueurs au goûté aux premiers stages : Guilhem Guirado (Toulon), Benjamin Kayser (Clermont) et Camille Chat (Racing 92). Si la promotion du premier en tant que capitaine en fait un partant certain, reste à lui trouver un remplaçant. Qui pourrait être le Francilien Camille Chat, dans une logique de rajeunissement du poste. Autre poste à trancher : celui de demi de mêlée. Excellent depuis plusieurs mois maintenant, le Toulousain Sébastien Bézy (24 ans), novice à l’international pourrait être accompagné par l’expérience de Morgan Parra (27 ans, 66 sélections) au détriment de Maxime Machenaud, pourtant très en vue ces derniers mois.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?