Tarbes dans l’attente

  • Tarbes dans l’attente
    Tarbes dans l’attente
Publié le , mis à jour

La direction du TPR a été auditionnée, hier, pendant un long moment par la commission d’appel fédérale. Le verdict tombera d’ici demain.

Hier, pendant de longues heures à Marcoussis, le sort du Tarbes Pyrénées Rugby a été analysé par la commission d’appel fédérale. La direction du club a été auditionnée, dans le but d’étudier à nouveau les sanctions prises à l’encontre de la structure sportive. Rappelons que Tarbes avait été lourdement pénalisé par la DNACG avec une rétrogradation en 2016 ainsi qu’un retrait de 15 points au classement de Pro D2. L’implication du club bigourdan dans des actes punissables avait créé la surprise, puisque ce dernier a toujours été stable et constant administrativement. À l’origine de cette condamnation : un creux financier de plus d’un million d’euros, engendré par la tromperie d’un important sponsor également vice-président du conseil de surveillance du club.

Depuis, les Tarbais sont dans la plus grande perplexité quant à leur avenir sportif, et dans l’attente la plus totale. La décision de la commission d’appel devrait être connue en fin de semaine. En attendant, la direction du club affirme avoir renfloué les caisses à hauteur de 660 000 euros. Serait-ce suffisant pour convaincre le conseil de ne pas faire de Tarbes un club relégable ? Sportivement, les hommes de Frédéric Garcia enchaînent les bonnes performances, grâce à un jeu libéré et ouvert. Il semblerait que jouer dans l’optique de gagner et non dans la peur de perdre, soit l’élément déclencheur dont Tarbes avait besoin pour donner de la peine à ses adversaires. Le dernier ayant chuté face à la rage bigourdane : Bayonne. Perpignan en fera-t-il les frais ce week-end ? F.C.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?