Carcassonne souffre

  • Carcassonne souffre
    Carcassonne souffre
Publié le , mis à jour

Malgré deux défaites consécutives, dont une à domicile contre Albi, Carcassonne ne baisse pas les bras. Les prochaines rencontres seront l’occasion d’accumuler un maximum de points pour ne pas finir dans le bas du classement.

Carcassonne se rend ce week-end à Bayonne pour disputer la 16e journée du Pro D2. Après deux défaites consécutives, c’est une rencontre qui s’annonce difficile pour les Audois. Malgré un secteur défensif bien maîtrisé, ils ont été vaincus de justesse (12 à 13) la semaine dernière à domicile par Albi, à cause de nombreuses fautes de main et d’inattention.

« Nous avons plutôt bien fini le mois de décembre, mais avec la trêve la reprise a été plus difficile. Nous avons pris deux revers, dont notamment la semaine dernière contre Albi. Et à ce niveau de jeu, la moindre erreur se paye cher » confie Luc Bissuel, le talonneur de l’USC.

« Marquer des points partout »

Les hommes de Christian Gajan regardent vers le bas du classement en se plaçant à la 13e place, avec seulement dix points d’avance sur le dernier relégable. Mais ce n’est pas pour autant que les Audois baissent les bras « nous avons bien travaillé cette semaine à l’entraînement » ajoute Luc Bissuel, qui vient de renouveler son contrat pour les trois prochaines saisons. Pour ce match, les Carcassonnais se sont mieux organisés « nous avons une défense assez performante lors des derniers matchs, il va falloir s’appuyer dessus » ajoute le talonneur. N’ayant gagné qu’un match à l’extérieur, les Audois ont comme objectif « de marquer le plus de points possible et partout, et pourquoi décrocher un bonus offensif face à Bayonne » afin de ne pas se retrouver en bas du classement. De leur côté les Bayonnais ne vont rien lâcher et compte bien reprendre la deuxième place du classement en s’imposant à domicile. Par Sarah Thuault-Ney

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?