• Lyon sans briller
    Lyon sans briller
Publié le / Modifié le
Pro D2

Lyon sans briller

Solide à défaut d’être brillant, le leader s’est imposé chez son voisin berjallien, qui peut nourrir des regrets et à jouer la victoire jusqu’au bout.

BOURGOIN 13 LYON 17

Par Sébastien Fiatte, envoyé spécial

Le résumé

Lors de la première demi-heure, les défenses prirent le pas sur les attaques, donnant le tempo d’un match intense marqué par beaucoup de déchets de part et d’autre. Les plaquages étaient agressifs et les deux peinaient à entrer dans les vingt-deux adverses. En supériorité numérique, Lyon trouvait la faille sur groupé pénétrant (28e). Dix minutes plus tard, sur un nouveau lancer près de la ligne, le centre Hemani Paea doublait la mise entre les perches. Après la pause, Bourgoin partit à l’abordage, une pénalité et un essai de Bosviel relança le match (10-14), laissant en route une pénalité à vingt mètres face aux perches... Après une pénalité inscrite de chaque côét, Bourgoin hérita d’une balle de match sous la forme d’une mêlée à cinq mètres à deux minutes de la fin. Mais Lyon récupéra la pénalité et repartit avec la victoire.

Le tournant du match

Peu avant la demi-heure de jeu, le pilier droit berjallien, empêchait le demi de mêlée lyonnais, Mathieu Lorée de jouer vite une pénalité sur les quarante berjalliens. L’arbitre n’hésitait pas à sortir immédiatement la biscotte. Jusque là, Bourgoin tenait la dragée haute à son voisin. Dans la foulée, les Lyonnais ouvraient la marque sur un groupé pénétrant consécutif au lancer en touche.

L’essai du match

Sur un ballon perdu par Julien Bonnaire, Bourgoin plaçait un contre assassin. En bout de ligne, Bosviel oubliait deux coéquipiers sur sa droite. Dans un ruck sur la ligne, il se faufilait à l’intérieur, pour marquer le seul essai berjallien, faisant oublier une pénalité facile ratée quelques minutes avant.

L’homme du match

Le contre lyonnais a volé sept ballons en touche à son adversaire, derrière son capitaine, Julien Puricelli. Le troisième ligne lyonnais et ses coéquipiers, notamment la première ligne, ont su répondre présent face au rugueux pack isérois.

La fiche technique

À BOURGOIN (stade Pierre-Rajon) - jeudi 20h45- spectateurs environ.

Arbitre : M. Boyer (Midi-Pyrénées)

Evolution du score : 0-7, 0-14 (mt), 3-14, 10-14, 10-17, 13-17

BOURGOIN. 1 E de Bosviel (57e). 1 T de Bosviel (57e). 2 P de Bosviel (43e, 72e)

Carton jaune : Garcia (27e)

LYON. 2 E de Bonnaire (28e), Paea (38e). 2 T de Potgieter (28e, 38e). 1 P de Potgieter (65e)

Carton jaune : Regard (51e)

Les meilleurs : Fakalelu, T. Cotte, Adamou ; Puricelli, Tuifua, Paea, Lorée

LES BUTEURS : Bosviel 2P/4 ; Potgieter 2T/2, 1P/3

Bourgoin. 15. Bosviel ; 14. Nicolas, 13. Puyo, 12. Veratau, 11. Coux (21. Kamea 59e) ; 10. Bouillot (22. Eymond 65e), 9. Da Silva (20. Faure 65e) ; 7. Leonte (cap) (23. Spachuk 31e-37e), 8. Lemalu (19. Recordier 54e), 6. T. Cotte ; 5. Santoni, 4. Adamou (18. Fontaine 70e); 3. Garcia (23. Spachuk mt), 2. Khribache (16. Janaudy 58e), 1. Gicollet (17. Fakalelu mt)

Lyon. 15. Loursac ; 14. Arnold, 13. Paea, 12. Regard, 11. Nalaga ; 10. Potgieter (22. Gondrand 18e-21e), 9. Lorée ; 7. Puricelli, 8. Tuifua (19. N’Zi 69e), 6. Bonnaire ; 5. Njewel, 4. Basson (18. Ghezal 60e) ; 3. Attoub (23. Kouider 68e), 2. Paulo (16. Mapusua 72e), 1. Buckle (17. Du Preez mt)

Non entrés en jeu : 20. Durand 21. Bonnefond

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir