• Quel cap suivre pour les Narbonnais ?
    Quel cap suivre pour les Narbonnais ?
Publié le / Modifié le
Pro D2

Quel cap suivre pour les Narbonnais ?

Ce soir Narbonne reçoit Dax pour le compte de la 16e journée du Pro D2. Avec six victoires en sept matchs à domicile, les joueurs de Chris Whitaker comptent bien en ajouter une de plus à leur tableau de chasse. Intercalés entre le haut et le bas du classement, la saison des Narbonnais pourrait déjà basculer dans la soirée. Occasion de faire le point avec David Penalva, l’international portugais.

« On navigue entre deux eaux », David Penalva, le deuxième ligne du RCNM résume bien la situation. Les Narbonnais, actuellement neuvièmes au classement ont huit unités d’avance sur le premier relégable et sept de retard sur le cinquième. Ce premier match de la phase retour est déjà un moment charnière pour les Méditerranéens. « Cette rencontre peut nous faire basculer, une défaite nous mettrait dans l’embarras et nous pousserait à jouer le maintien sur les prochains matchs. Dans le cas contraire, une victoire pourrait nous permettre d’accrocher le bon wagon » ajoute l’international lusitanien. Avec un parcours (quasi) sans faute au Parc des sports et de l’amitié, Narbonne à toutes les raisons d’espérer un succès. « L’état d’esprit du groupe est bon, nous allons être sérieux et nous allons tout faire pour gagner, pourquoi pas avec la manière » déclare David Penalva. La contre-performance contre Tarbes qui a tout de même marqué les troupes, oblige le deuxième ligne à rester prudent, « si Dax à perdu à domicile la semaine dernière, ça reste une équipe qui ne lâche rien, elle l’a prouvé lorsqu’elle a gagné à Montauban. Je pense aussi qu’ils ont dû voir la vidéo du dernier match qu’on a fait contre Lyon où on a été défaillants notamment dans les mauls portés où on a très mal défendu. Ils vont sûrement insister la dessus, c’est une équipe qui agresse beaucoup et qui monte vite ».

Que se passe-t-il à l’extérieur ?

Si les Orange et Noir ont ramené quatre bonus défensifs de leurs déplacements, ils n’arrivent pas à s’imposer. L’avant narbonnais revient sur ce manque d’efficacité à l’extérieur, « il y a pas mal de circonstances qui font que nous ne gagnons pas, mais il y a surtout un manque de concentration. À Albi par exemple nous prenons deux essais dans les 20 premières minutes, nous arrivons quand même à revenir et on en reprend un à la fin. On avait aussi nos chances à Montauban dans les derniers instants et un mauvais renvoi nous coûte la victoire ». Si le RCNM arrive à redresser la barre hors de ses terres, David Penalva n’exclut pas de venir jouer les trouble-fêtes « si on ne parle pas trop d’objectif, je pense que ce serait bien d’approcher le haut du tableau, on s’accroche à une éventuelle victoire à l’extérieur pour coller au wagon du haut ». Quentin Berthomé.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir