Albi confirme au Stadium

  • Albi confirme au Stadium
    Albi confirme au Stadium
Publié le , mis à jour

Malgré des conditions de jeu difficiles, Albigeois et Biarrots ont livré un spectacle de qualité. Comme à chaque fois depuis le retour des fêtes, c’est Albi qui est sorti vainqueur. Toujours aussi performant devant et ambitieux derrière, le SCA a disposé du BO 30 à 13.

Par Quentin Berthomé, envoyé spécial.

 

RESUME, Albi – Biarritz: 30 à 13

 

RESUME 

Récemment élue troisième meilleure pelouse du rugby professionnel français, le terrain du Stadium a souffert. Si l’engagement des trente acteurs n’a pas aidé, la forte pluie qui s’est abattue avant la rencontre n’a rien arrangé. C’est donc sur un terrain détrempé que les deux équipes ont dû s’affronter. Les premières minutes sont difficiles tant il est délicat de garder la main sur le cuir.  Le BO qui essaye pourtant de produire, tombe de nombreux ballons ce qui laisse la possibilité au SCA d’investir le camp adverse. La défense albigeoise toujours aussi solide n’aide pas les visiteurs. Lagarde récompense le travail des gros, en inscrivant deux pénalités dans les 20 premières minutes. Après avoir débloqué leur compteur, les Biarrots ont concédé un essai deux minutes plus tard. A l’issu d’un maul porté dans les 22, Entraygues se saisi du cuir pour entamer une percée qui échoue à deux mètres de la ligne. Lagarde qui a bien suivi, récupère le ballon et décale Naqiri d’un malicieux coup de pied rasant. Ce dernier n’a plus qu’à plonger dans l’en-but pour aplatir (13-6). Pourtant à son aise dans le jeu, le pack amené par Vincent Farré concède trois pénalités en mêlée. Les chandelles a répétition des Biarrots et les échecs successifs de Vincent Mallet dans les airs, permettent aux Rouge et Blanc de venir jouer dans le camp d’Albi. Le manque de réussite de Le Bourhis, une pénalité et un drop manqués, permet aux Tarnais de rejoindre les vestiaires avec sept points d’avance, 13-6. Si les tentatives des Biarrots sont restées vaines en première mi-temps, la donne a changé dans ce deuxième acte. Après avoir relancé au niveau des 40 mètres, Le BO n’a cessé d’enchainer les passes pour venir mourir à quelques centimètres de la ligne. Après une belle sortie de balle de Magnaval, le jeu s’est déployé de la droite vers la gauche ce qui a permis à Gimenez d’aplatir de l’autre côté après un ultime crochet intérieur. Mais comme souvent les Albigeois ne se sont pas déconcentrés et on répondu à leurs adversaires trois minutes plus tard. Après une sortie de mêlée sur les 40 de Biarritz, Hough donne sur un pas pour Taumoepeau qui élimine son vis-à-vis avant de sprinter jusqu’à l’en-but, 23-13 après transformation, (49e). Si les intentions ne se sont pas estompées dans cette deuxième mi-temps, le score n’a évolué qu’à la 78e minute. Après avoir mis à mal le pack biarrot sur trois mêlées, l’arbitre a logiquement accordé un essai de pénalité aux Jaune et Noir. 

 

 

FAIT DU MATCH

Malmenés en mêlée durant le premier acte, les Albigeois ont renversé la tendance grâce au coaching du staff. C’est Beka Sheklashvili qui a fait les frais de cette mauvaise passe. Remplacé par Malik Hamadache, le pack Jaune et Noir a alors totalement changé. La puissance du nouvel entrant a même permis au SCA de s’offrir un essai de pénalité. 

 

HOMME DU MATCH

Malik Hamadache pour son entrée en jeu décisive.

 

LES MEILLEURS

Naqiri, Taumoepeau, Hamadache, Faleafa, Gimenez, Magnaval.

 

LE PLUS BEL ESSAI

Si Albi a marqué deux beaux essais, celui de Biarritz a toutes les raisons d’être récompensé. Après une percée de leur ailier sur le côté droit, parti de son camp, les Biarrots ont ensuite poussé à un mètre de la ligne. Voyant que la défense adverse était bien en place, Magnaval a décidé d’ouvrir vers sa ligne d’arrières. Après une succession de passes, le cuir est arrivé de l’autre côté du terrain dans les mains de Gimenez. Le centre du BO s’est débarrassé de son vis-à-vis après un cadrage débordement d’école.

 

FICHE TECHNIQUE 

A Albi, Stadium Municipal – Vendredi 19 h 00 

 

Arbitre : Thierry Mallet

 

Evolution du score : 3/0 ; 6/0 ; 6/3 ; 13/3 ; 13/6 ; MT ; 16/6 ; 16/13 ; 30/13

 

SC Albi : 2P Lagarde (7; 17e)

1P Hough (43e) 

1 E Naquiri (23e)

1 T (Lagarde 24e)

1 T Hough (50e)

1 E Taumoepau (49e)

1 E de pénalité (78e)

 

Biarritz :

2P Le Bourhis (21; 27e)

1T Le Bourhis (46e)

1 E (Gimenez 46e)

 

SC Albi : 15. Mallet (20. Marchini 63e); 14. Le Bourhis ; 13. Naqiri ; 12. Taumoepau (22. Cousin 77e) ; 11. Rokoduru ; 10. Lagarde (21. Hough 32e) ; 9. Entraygues ; 8. Tavalea ; 7. Farre ; 6. Faleafa (19. Raynaud 58e) ; 5. Damiani ; 4. Andre (cap) ; 3. Sheklashvili (23.Hamadache 30e) ; 2. Ponnau (16. Djebablah 54e) ; 1. Dedieu (17. Lafoy 54e)

 

Biarritz Olympique : 15. Hamdaoui ; 14. Giresse (22. Ngwenya 76e); 13. Gimenez ; 12. De Luca ; 11. Davies (21. Boussuge 76e) ; 10. Le Bourhis ; 9. Magnaval ; 8. Guiry ; 7. Placines (carton jaune 68e) ; 6. Usarraga (19. Roumat 53e) ; 5. U. Fono (18. Lund 63e ,carton jaune 75e) ; 4. I. Fono ; 3. Broster (17. Van Staden 53e) ; 2. Noirot (16. Ruffenach 63e) ; 1. Lourdelet (23. Dallery 77e)

 

LES BUTEURS

 

P Lagarde 2/2 ; T Lagarde 1/1 ; P Hough 1/2 ; T Hough 2/2 ; P Le Bourhis 2/3 ; T Le Bourhis 1/1

 

mo admin
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?