XV de France : Serin remplace Parra

  • XV de France : Serin remplace Parra
    XV de France : Serin remplace Parra
Publié le , mis à jour

Ce lundi matin, le demi de mêlée Morgan Parra a passé des examens médicaux qui ont révélé une entorse de l’avant du pied gauche. Dans l'impossibilité de participer aux entraînements du XV de France, il est remplacé par Baptiste Serin de l'Union Bordeaux-Bègles.

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour le nouveau staff du XV de France. Après le forfait du Montpelliérain Benjamin Fall dimanche, remplacé par son coéquipier de club Marvin O'Connor, Guy Novès a appris deux nouveaux forfaits ce lundi matin. Celui attendu du deuxième ligne clermontois Sébastien Vahaamahina (24 ans, 16 sélections) et annoncé dès dimanche par notre site, mais aussi celui du demi de mêlée Morgan Parra (27 ans, 66 sélections), le demi de mêlée de l'ASMCA qui est allé passer des examens médicaux avec le médecin de l’équipe de France Philippe Turblin qui ont révélé une entorse de l’avant du pied gauche. Le deuxième ligne, blessé à un genou dimanche lors du match de Coupe d'Europe face à l'UBB, ne peut pas participer à ce premier stage de l'ère Novès mais il ne devrait pas être éloigné très longtemps des terrains puisqu'il a annoncé sur les réseaux sociaux que les ligaments n'avaient pas été touchés. Dans l'urgence, le staff de l'équipe de France a décidé de convoquer le troisième ligne du Racing 92 Bernard Le Roux (26 ans, 23 sélections) qui n'avait pas été retenu pour ce stage en raison de son absence déjà établie pour les deux premiers matchs face à l'Italie pour cause de mariage, prévu le 13 février en Afrique du Sud.

Slimani dans l'attente

 

Pour remplacer Morgan Parra, le staff tricolore a porté son choix sur un néophyte, le Girondin Baptiste Serin, auteur d'une grande performance avec son club ce dimanche à Clermont. Agé de 21 ans, il connaît déjà le CNR de Marcoussis pour être passé par toutes les équipes de France de jeunes. A deux semaines de l'entrée dans le Tournoi des VI Nations de l'équipe de France, le staff des Bleus est aussi dans l'attente d'une décision de l'EPCR. En effet, le pilier du Stade français Rabah Slimani pourrait être cité à comparaître devant la commission de discipline de l'organe européen puisque le manager de Leicester Richard Cockerill a déclaré avoir enclenché une procédure à son encontre. Il reproche à l'international français « un contact dans la zone des yeux ». L'EPCR étude actuellement si cette plainte est recevable.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?