Un derby qui tient ses promesses

  • Un derby qui tient ses promesses Un derby qui tient ses promesses
    Un derby qui tient ses promesses
Publié le , mis à jour

Ce 107e derby basque s'est soldé par une défaite des Biarrots, qui se sont battus jusqu'au bout (13-16)

Par Pablo ORDAS

Le résumé 

Après une entame de match tout à l’avantage de l’Aviron qui profite d’une agressivité débordante des Biarrots, ces derniers sur leur premier ballon inscrivent un essai tout en opportunisme suite à une chandelle dans l’en-but. Les esprits s’étant calmés, les deux équipes ont la volonté de jouer même si les fautes de main parasitent le jeu. Le BO autour de ses avants et sur du jeu de pression au pied, les Bayonnais en essayant de jouer tous les ballons de récupération. Malgré quelques occasions d’essais pour les Bayonnais et de pénalités non converties pour les Biarrots c’est sur le score de 10 à 9 que les deux équipes rejoignent le vestiaire. La deuxième mi-temps perdra en rythme et à ce petit jeu-là les ciels et blancs profiteront plus de l’indiscipline qui a régné en maitre ce soir à Aguiléra (30 pénalités sifflées). Profitant d’une supériorité numérique, l’Aviron inscrira un bel essai en bout de ligne par Bustos Moyano auteur de tous les points de son équipe. Les cinq dernières minutes verront les rouges et blancs enchainer sept mêlées consécutives sur les cinq mètres de leurs adversaires sans arriver à concrétiser.

Le fait du match

Les 5 dernières minutes de la rencontre pendant lesquelles les Biarrots demanderont sept fois la mêlée tout proche de l'en-but Bayonnais alors que le match nul leur tendait les bras. Sur cette fin de match étouffante is parviendront même à franchir la ligne mais l'essai ne sera pas validé par l'arbitre.

L'essai du match

Alors que les Biarrots n'ont pas touché le ballon depuis le coup d'envoi, sur leur première possession, ils enchainent les temps de jeu en alternant puis face au rideau bayonnais Le Bourhis allume une chandelle dans l'en-but bayonnais où le centre De Luca est plus opportuniste pour aplatir au sortir d'une lutte confuse.

L'homme du match 

Auteur de tous les points de son équipe, Bustos Moyano a été plus que jamais décisif dans la victoire des siens.

Les meilleurs joueurs 

A Biarritz : Sousa, Usarraga, Clément, Lévi, Lucu

A Bayonne : Taele, Monribot, Rouet, Hégarty 

 

La fiche technique

à Aguiléra (Biarritz) – jeudi 28 janvier à 20 h 45 – 10678 spectateurs

Arbitre : Mr Brousset Pierre (Comité Midi-Pyrénées)

Evolution du score : 0-3, 0-6, 7-6, 10-6, 10-9(MT), 13-9, 13-16.

BAYONNE : 1 E Bustos Moyano (64e) ; 1T Bustos Moyano (64e) ; 3P Bustos Moyano (7e, 11e, 34e) .

Carton jaune : Laveau (1e), Marmouyet (74e).

Non entré en jeu : Fainga’anuku, Meret, Peikrishvili.

BIARRITZ : 1E De Luca (13e); 1T Lucu (13e); 2P Lucu (22e, 46e).

Carton jaune : Davies (1e), Guiry (4e), Placines (61e)

Non entré en jeu : Magnaval.

BIARRITZ : 15. Hamdaoui(21 Gimenez 40e); 14.Ngwenya, 13. De Luca, 12. Arrate (19 Placines 57e), 11. Davies ; 10. Le Bourhis, 9. Lucu; 7. Sousa, 8. Guiry, 6. Usarraga; 5. Fono U (22 Hewitt 40e), 4. Lund (18 Fono I 73e); 3. Broster (23 Van Staden 66e), 2. Lévi (16 Ruffenach 66e), 1. Clément (17 Lourdelet 54e).

BAYONNE : 15. Bustos Moyano; 14.Laveau, 13. Fuster (18 Horn 80e), 12. Lovobalavu , 11. Jané (22 Hegarty 29e); 10. Du Plessis, 9. Rouet (20 Henry 66e); 7. Chouzenoux (19 Marmouyet 54e), 8. Van Lill, 6. Monribot; 5. Taele, 4. Huete; 3. Choirat, 2. Arganese (16 Labouyrie 26e), 1. Iguiniz.

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?