Brive veut y croire

  • Brive veut y croire
    Brive veut y croire
Publié le , mis à jour

Ce soir, les Maritimes se déplaceront chez des Corréziens pleins d’ambition.

Depuis le début de l’exercice, seul Clermont est parvenu à arracher une victoire dans l’antre Amédée-Domenech (21-26). La Rochelle, qui aurait vivement besoin d’une victoire à l’extérieur, sera confrontée à une équipe de Brive déterminée à s’installer dans le haut du classement. Pour les Corréziens, ce match pourrait permettre de confirmer leurs prestations précédentes et surtout, de prétendre à une fin de saison chez les grands. Nous sommes bien loin du Brive qui se battait pour le maintien la saison passée, en enchaînant des performances irrégulières et fragiles. Les hommes de Nicolas Godignon ne se contenteront plus de cette image « dans la moyenne ». Au-delà du sportif, garder ce classement permettrait à Brive de se pérenniser financièrement, car il est évident que la sixième place attire un plus grand nombre de partenaires. Avec un atout Germain précieux à l’effectif, les Brivistes auront sans aucun doute les armes pour délivrer du jeu, marquer des points et les esprits. Mais l’atout principal des Noir et Blanc est leur réalisme face à l’adversaire. Avec une défense en place et des phases statiques de plus en plus propres, les Corréziens savent garder cette humilité qui leur évite de mauvaises surprises.

La Rochelle sans complexe

Comment La Rochelle ne s’est-elle pas encore imposée à l’extérieur ? C’est une question qui persiste aux vues de leurs performances hors de leurs bases. En effet, les coéquipiers de Kevin Gourdon ont déjà récupéré quatre points de bonus sur six matchs à l’extérieur. Force est de constater que la victoire à l’extérieur est un de leurs objectifs les plus pressants. Avec un jeu libéré, aéré et sans complexe lorsque La Rochelle se déplace, il est tentant de croire qu’elle ne rendra pas la tâche facile à Brive. Son pack d’avant et son jeu au sol très efficace pourraient être des outils majeurs. Six points séparent les deux équipes. Mais ce soir, elles seront bel et bien réunies pour une bataille qui promet. Par Fanny Canals

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?