Aurillac au dessus !

  • Aurillac au dessus !
    Aurillac au dessus !
Publié le

Victoire importante des Cantaliens dans ce match à fort enjeu. Ils restent ainsi dans la course aux phases finales.

Par Thierry JOUVENTE

Le Résumé 

Aux fesses des 24 pions enfilés par Maxime Petitjean, les Aurillacois ont pris le planchot dès le début du match. Battus dans la vitesse d’exécution et sans cesse pénalisés les Biterrois ont ainsi connu d’énormes difficultés à mettre leur jeu en place. Jusqu’à une mésentente Gaston-Petitjean expédiant Peyras Loustalet à dame. A la pause, les Auvergnats comptaient cinq points d’avance. Même scénario au retour des citrons, puisque l’artilleur local allait reprendre son récital. Au final, victoire sans conteste des Auvergnats dominateurs en conquête et hyper réalistes dans les tirs aux buts.

L'homme du match 

Maxime Petitjean

C’est devenu un lieu commun mais encore une fois, l’ouvreur buteur Cantalien aura fait chauffer ses pompes et les drapeaux de touche des accesseurs. Vingt quatre points de plus à son compteur perso

La fiche technique

AURILLAC – BEZIERS : 24 - 10

A AURILLAC (vendredi à 19h00) – 4 500 spectateurs

Arbitre : Mr Blasco Baque (MPY).

Evolution su score : 3-0 / 6-0 / 6-3 / 9-3 / 12-3 /12-10 / 15-10 (mt) 18-10 / 21-10 / 24-10 / 20-10 (mt) 23-10 / 23-15 / 26-15 / 29-15

Aurillac : 8P Petitjean (5e, 8e, 16e, 19e, 40e, 45e, 49e, 53e )

Béziers : 1 E Peyras Loustalet (36e) ; 1T Munro (36e) ; 1P Gerber (12e)

AURILLAC.- 15. McPhee; 14. Luatua, 13. Lilomaïava (21. Colliat 77e), 12. Kemp, 11. Gaston; 10. Petitjean (cap); 9. Boisset (20. Nanette 77e); 7. Roussel (1. Fabro 79e), 8. Lescure, 6. Maïtuku (19. Maninoa 65e); 5. Datunashvili (18. Nouhaillaguet 67e), 4. Hézard; 3. Taukeiaho (23. Alvès 72e), 2. Catanzano (16. Leiataua 63e), 1. Fabro (17. Escur 51e)

Non utilisés : 22. Renaud. 20. Nanette

Cartons jaunes: Escur (78e)

BEZIERS – 15. Loustalet; 14. Gmir, 13. Puletua, 12. Gerber, 11. Touizni (21. Max 57e); 10. Munro; 9. Bisman (20. Champin 66e ); 7. Ramoneda (16. Fualau 22e- 30e) (22. Meïté 55e), 8. Bourdeau, 6. Barrère; 5. Battye (cap), 4. Lokotui; 3. Brison (23. Tokotuu 51e) (3. Brison 74e), 2. Pinto Ferrer (16. Fualau 51e), 1. Lafon (17. Manukula 51e)

Non utilisé : 19. Massot

Cartons jaunes: Pinto Ferrer (18e)

Les meilleurs : Petitjean, Boisset, Maïtuku, Lilomaïava, Lescure; Puletua, Loustalet

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?