Pro D2 : Il ne faisait pas bon recevoir

  • Pro D2 : Il ne faisait pas bon recevoir
    Pro D2 : Il ne faisait pas bon recevoir
Publié le , mis à jour

Sur les sept premiers matchs de cette 17e journée, trois équipes sont allées s’imposer en déplacement. Colomiers et Bayonne sont les grands gagnants à l’inverse d’Albi et Dax qui déçoivent.

Il faudra définitivement compter sur eux. La victoire dans les Landes en dit long sur la forme des Columérins. Impressionnant de maîtrise, Colomiers a géré le match d’une main de maître échouant même à un seul essai du bonus offensif. Cette victoire permet aux hommes de Bernard Goutta de prendre la sixième place du classement à une longueur du top 5. Si Colomiers séduit Dax inquiète. Les Dacquois enchaînent une quatrième défaite de rang et comptent désormais trois unités de retard sur le premier non relégable. L’autre performance de la journée est à mettre à l’actif des Bayonnais vainqueurs dans le derby jeudi soir. Auteurs du match parfait à l’extérieur, ils ont résisté jusqu’au bout pour finalement l’emporter 16-13. Ce succès ne fait pas les affaires de Béziers concurrent direct de l’Aviron. Les Biterrois invaincus depuis six rencontres ont fini par craquer. En véritable métronome, Maxime Petitjean a inscrit tous les points de son équipe. Aurillac conserve sa quatrième place. Derrière c’est Perpignan qui a profité de cette journée pour retrouver une place de qualifiable. Les Sang et Or se sont réveillés en deuxième mi-temps ne laissant aucune chance aux Berjalliens, bonus en poche.

Albi déchante

Si Colomiers et Perpignan s’accrochent dans la lutte aux barrages, Albi défait à domicile compromet sérieusement ses chances. Méconnaissable, apathique, les adjectifs ne manquent pas pour décrire la prestation du SCA. Certes pas aidés par l’arbitrage, les Jaune et Noir ne sont jamais entrés sur la pelouse pour gagner. Tout le contraire des Sapiacains qui ont proposé du jeu durant les 80 minutes. Cette deuxième victoire à l’extérieur permet à Montauban de conforter sa place dans le top 10. Avec trois défaites à domicile les Albigeois sont condamnés à se rattraper à l’extérieur. Si Tarbes paraissait renaître de ses cendres après la sanction de la DNACG et de bons résultats, le TPR a chuté hier sur sa pelouse face à Narbonne. Les Audois peuvent continuer de regarder vers le haut. Dans le match de la peur, c’est Carcassonne qui a eu raison de Provence Rugby. Dans un match ou l’enjeu a pris le pas sur le jeu, les locaux ont fait la différence dans le premier acte. Les Audois se donnent (un peu) d’air, quand Provence touche le fond. Quentin Berthomé.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?