Clermont au fond du trou

  • Clermont au fond du trou
    Clermont au fond du trou
Publié le , mis à jour

Battus une nouvelle fois à domicile, cette fois-ci par Montpellier (15-19), les Auvergnats s'enfoncent dans la crise.

Le résumé : Clermont trop indigent

Clermont a finalement sombré, après l'indigence de sa campagne européenne conclue, la semaine dernière, par une élimination grotesque sur sa pelouse face à l'Union Bordeaux-Bègles. Ce samedi face à Montpellier, les Auvergnats se savaient contraints de réagir, au risque de plonger dans une crise profonde et forcément destructrice. A aucun moment ils ne se sont montrés en capacité d'assouvir un tel désir. Détruits devant, comme (trop) souvent depuis un an, les Clermontois ont sans cesse buté sur le rideau défensif montpelliérain. L'idéal de créativité définitivement mort et donc sans arme, les Auvergnats ont cédé pour la quatrième fois cette saison sur leur pelouse.

La messe, redoutée était dite à la mi-temps (6-16). Ultra-dominateurs dans le premier acte, les Héraultais avaient déjà creusé l'écart et inscrit l'unique essai du match par O'Connor, sur un service superbe de Mogg. Le reste ne fut que gestion et défense, bien aidé par des buteurs en réussite. Montpellier, en s'imposant en Auvergne, s'installe sérieusement parmi les prétendants aux phases finales. L'ASMCA, elle, n'a gagné que deux de ses sept derniers matchs. Le club auvergnat est au bord de l'implosion même si le capitaine du jour, Aurélien Rougerie tentait de minimiser la crise au micro de Canal + : "Ce n'est pas évident, il faut que l'on se retrouve pour nous dire les choses. On ne va se flageller." Pourtant les sifflets du Michelin démontraient un début de fracture.

Le tournant : Le drop de Catrakilis

En grande difficulté (9-16), les Clermontois s'en remettaient à l'orgueil pour (sur)vivre. Du jeu à une passe, où le plus percutant reste finalement (et éternellement) Aurélien Rougerie. Pas de quoi inscrire un essai mais, au moins, suffisant pour mettre à la faute les Montpelliérains. Auteurs d'un 6-0 sur le plan des pénalités en seconde période, les Héraultais finissaient par encaisser l'inéluctable : un carton jaune à Bismarck Du Plessis, pour fautes répétées. En supériorité numérique, les Clermontois inscrivaient immédiatement une pénalité (12-16) et se voyaient lancés dans une folle remontée. Mais un drop de Catrakilis, immédiatement en suivant, calmait leurs ardeurs. Les Auvergnats ne s'en sont pas relevés.

L'essai : O'Connor n'avait plus qu'à aplatir

Après une prise de balle en touche, Paillaugue venait à hauteur et perçait sur une dizaine de mètres, dans les 22m clermontois, avant de trouver Ben Lucas au relais. Après un point de fixation, l'arrière australien délivrait sur un pas un amour de passe laser, sautée pour son ailier marvin O'Connor qui n'avait plus qu'à aplatir. Propre et efficace.

L'homme : Jesse Mogg

La classe n'a pas besoin d'opulence pour se justifier. Samedi, Jesse Mogg n'a bénéficié que de peu de ballons. Mais sur les rares dont il a disposé, il a montré ce que le mot « classe » signifiait. D'abord sur une relance, où il naviguait entre Rougerie et Fofana, claquait deux feintes de passe et finissait par lâcher son ballon dans le bon tempo. Sur l'essai de O'Connor, surtout (voir L'essai). La classe, c'est cela : un geste simple en apparence, mais tellement efficace. Et surtout décisif.

FICHE TECHNIQUE:
CLERMONT-MONTPELLIER: 15-19 (MT : 3-16)

CLERMONT 15. Spedding; 14. Gear, 13. Rougerie, 12. Fofana (22. Vulivuli, 62e), 11. Nakaitaci; 10. Lopez (21. James, 47e), 9. Radosavljevic; 7. Bardy (19. Chouly, 47e), 8. Lee, 6. Gérondeau; 5. Jacquet, 4. Van Der Merwe (18. Jedrasiak, 54e); 3. Kotze, 2. Kayser (16. Van Der Westhuisen, 77e), 1. Chaume (17. Debaty, 61e)

MONTPELLIER 15. Mogg; 14. Malzieu, 13. Lucas, 12. Ebersohn, 11. O’Connor; 10. Trinh-Duc (21. Catrakilis, 57e), 9. Paillaugue (20. White, 67e); 7. Liebenberg, 8. Qera (18. Jacques Du Plessis, 46e), 6. Battut (cap.) (19. Mowen, 67e); 5. Willemse, 4. Tchale-Watchou (16. Ivaldi, 64e, Tchale-Watchou, 74e); 3. Kubriashvili (23. Jannie Du Plessis, 54e), 2. B. Du Plessis (Ivaldi, 74e), 1. Nariashvili (17. Watremez, 72e)

 
À Clermont – Samedi 14h45 –  16514 spectateurs

Arbitre: M. Attalah (Limousin). Note:

Évolution du score : 0-3, 3-3, 3-10, 3-13, 3-16 (M.T); 6-16, 9-16, 12-16, 12-19, 15-19

Clermont: 5P Lopez (33e, 44e), James (53e, 66e, 71e)

Non entrés en jeu : 20. Sanga, 23. Wooldridge

Montpellier: 1E O’Connor (35e), 1T Paillaugue (35e), 2P Paillaugue (38e, 40e); 2DG Trinh-Duc (13e), Catrakilis (68e)

Carton jaune : B. Du Plessis (64e)

Non entré en jeu : 22. Reilhac

LES BUTEURS : Lopez : 2P/2 ; James : 3P/3 ; Paillaugue : 1P/2, 1T/1; Trinh-Duc : 1DG/1, Catrakilis : 1DG/1 ; White : 0P/1

LES MEILLEURS : Mogg, Paillaugue, Liebenberg, Tchale-Watchou, Willemse, B. Du Plessis ; Rougerie, Lee, Gérondeau.

Nombre de JIFF à Montpellier : 12 ; à Clermont : 13

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?