• Bourgoin sans trembler
    Bourgoin sans trembler
Publié le / Modifié le
Pro D2

Bourgoin sans trembler

Sur une série de trois défaites, les Nord-Isérois ont su profiter de la réception de Carcassonne pour terminer leur bloc par une victoire bonifiée qui leur redonne un peu d'air dans la course au maintien. 

Par Nicolas Zanardi

Bourgoin – Carcassonne 28-6

 

LE RÉSUMÉ

Perturbés dans le premier quart d'heure par des Carcassonnais intelligents dans leur jeu au pied d'occupation, les Berjalliens ont su appuyer sur leur mêlée et leur jeu au pied pour trouver la solution au problème audois et inscrire rapidement trois essais. Le seul suspense de la deuxième période aura finalement tourné autour de ce point de bonus offensif, que les Isérois rechignèrent d'abord à sécuriser (préférant tenter une pénalité à cinq mètres par Bosviel à la 52e) avant de le voir clairement menacé. Las, l'USC ne parvint jamais à priver son hôte d'un cinquième point mérité, Latorre vendangeant d'abord une pénaltouche (60e) avant que ses avants se voient punis d'une énième pénalité sur une mêlée à cinq décisive (65e). Un fait de jeu qui permit au public de Rajon d'éructer comme aux plus belles heures, jusqu'à l'essai en force de Julien Janaudy tuant tout suspense à trois minutes du terme.

 

LE FAIT

Supérieurs en conquête et notamment dans le secteur de la mêlée fermée, les Berjalliens ont su faire le nécessaire pour étouffer des Audois très combatifs. Emmenés par une première ligne Fakalelu-Khribache-Spachuk conquérante, les Isérois ont su appuyer sur leur point fort. L'essai de pénalité accordé par M. Praderie dès la 19e minute permit ainsi d'éviter aux partenaires de Bogdan Leonte de sombrer dans le doute en début de partie, alors que ces derniers multipliaient les fautes de main sous la pression d'une bonne défense carcassonnaise.

 

LE TOURNANT

S'il avait manqué de peu l'occasion de marquer quelques minutes plus tôt en s'emmêlant les pieds dans le tapis à quelques mètres de l'en-but carcassonnais, l'ailier berjallien Randall Kamea n'a pas commis deux fois la même erreur pour inscrire son premier essai de la saison. Bien alerté par un jeu au pied intelligent de son demi de mêlée Fabio Da Silva, le finisseur néo-zélandais a profité des absences d'un fond de terrain trop souvent laissé au seul numéro 8 Franck Teyssier pour offrir une avance conséquente aux siens juste avant la fin de la première période.

 

L'ACTION

On citera ici l'essai inscrit par Jérôme Bosviel au retour des vestiaires. Sur une contre-attaque, le numéro 8 isérois Mickaël Recordier profitait d'un premier rideau apathique pour franchir et remonter une trentaine de mètres avant de se soir repris. Un relais de Khribache plus loin, l'ouvreur Jordan Michallet exploitait brillamment un deuxième rideau (encore!) déserté pour offrir, d'un maître petit coup de pied par-dessus, son sixième essai de la saison à l'arrière Jérôme Bosviel, celui du bonus offensif pour le CSBJ.

 

LES JOUEURS

 

À Bourgoin, l'arrière Jérôme Bosviel a apporté sa sécurité et son sens de la finition tandis que la charnière Da Silva-Michallet a parfaitement su alterner le jeu, notamment en trouvant des solutions dans le dos de la défense carcassonnaise. Devant, Théophile Cotte a montré qu'il valait définitivement le niveau Top 14 tandis que la première ligne Fakalelu-Khribache-Spachuk a réussi un excellent travail d'usure en première période. Difficile de retenir grand-chose côté carcassonnais, sinon les quelques éclairs d'Atieli Pakalaniou Julien Gros, le sens du jeu du capitaine franck Teyssier, la jolie santé de l'inusable flanker Joël Koffi et de son alter ego Dion Evrard, ou la vivacité du demi de mêlée Yohan Domenech malheureusement mal servie par un paquet d'avants dominé.

 

 

Fiche technique

 

À BOURGOIN – Vendredi à 19h30 – 3500 spectateurs environ

Arbitre : M. Praderie (Cote basque-Landes)

Évolution du score : 0-3, 7-3, 10-3, 15-3 (MT) ; 15-6, 20-6, 23-6, 28-6.

 

BOURGOIN > 15.Bosviel ; 14.Kamea, 13.Puyo, 12.Veratau, 11.Coux (22.Nicolas 52e) ; 10.Michallet, 9.Da Silva (20.Faure 66e) ; 7.Leonte (cap.) (19.Barrière 63e), 8.Recordier, 6.Cotte ; 5.Santoni v, 4.Adamou ; 3.Spachuk (17.Tiedemann 67e), 2.Khribache (16.Janaudy 60e), 1.Fakalelu (23.Goze 71e).

 

CARCASSONNE > 15.Gros (20.B.Caminati 76e) ; 14.Lima, 13.Grammatico, 12.Pohe, 11.Pakalani ; 10.Latorre (21.Berchesi 58e), 9.Domenech ; 7.Koffi (19. Newlands 50e), 8.Teyssier (cap.) (22.Tonita62e), 6, Evrard ; 5.Aliouat, 4.Maurens (18.Tisseau 50e) ; 3.Telefoni (23.Racca 45e), 2.Jullien (16.De Carvalho 66e), 1.Ursache (17.Laval 56e).

 

BOURGOIN : 4E de pénalité (19e), Kamea (39e), Bosviel (44e), Janaudy (76e) ; 2T Bosviel (20e, 44e) ; 2P Bosviel (25e, 52e).

Non entrés en jeu : 21.Bouillot.

 

CARCASSONNE : 2P Latorre (11e, 42e).

 

LES ETOILES

*** Da Silva, Cotte

** Bosviel, Michallet, Spachuk ; Teyssier

* Recordier, Falalelu, Khribache ; Domenech, Gros, Evrard

 

LES BUTEURS

Bosviel 2P/2, 1T/4 ; Latorre 2P/2.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir