Béziers sans briller

  • Béziers sans briller
    Béziers sans briller
Publié le , mis à jour

Au terme d'un match inégal, Béziers dispose d'une valeureuse équipe de Tarbes. Les Biterrois ont eu très peur ... 

Par David Bourniquel

Béziers 24-19 Tarbes

 

Résumé

Il est des soirs comme ça, où rien ne va. L'AS Béziers-Hérault a raté à peu près tout ce qu'elle a entrepris face à des Tarbais déchaînés, qui ont livré une prestation parfaite, pleine de maîtrise, qui aurait dû les voir triompher avec un peu plus de réussite face aux poteaux. Quelques exemples des ratés qui nuisaient au rendement de Béziers ? Le coup d'envoi botté directement en touche par Lachie Munro, les trop nombreux petits « par dessus » tenté par le numéro 9 Thibaud Bisman et quasi systématiquement dévissés (et donc récupérés par Tarbes), les en-avants et les ballons oubliés, comme ce ballon tombé par le centre Simon Chevtchenko sur le premier lancement biterrois.

Tarbes n'en demandait pas tant et se nourrissait de cette bouillie de rugby. Un superbe essai en première main sur la première action du match lançait le TPR à la perfection. Le pied de Roussarie faisait le reste pour sanctionner les erreurs de l'ASBH. Bon an, mal an, Lachie Munro gardait son équipe dans le match en sanctionnant au pied quatre fautes tarbaises. La mi-temps était atteinte sur le score de 16-12 et tout le stade de la Méditerranée attendait une réaction des siens … Une réaction qui n'allait pas tarder à venir. Rassérénés, les joueurs de Many Edmonds montraient un bien meilleur visage après la mi-temps. Ils remettaient la main sur la ballon et trouvaient enfin de l'avancée. Dans le même temps, le numéro 9 tarbais se déréglait un peu, conduisant le jeu avec moins de précision et échouant sur deux tentatives de pénalité. Béziers n'en demandait pas tant et prenait le match à son compte. Les Héraultais s'installaient en tête au score à la 52minute à la faveur d'un essai de l'ailier local Morad Touizni (17-16, 52e). Tarbes venait de laisser passer sa chance car même si les Pyrénéens repassaient en tête un court instant sur pénalité (17-19, 57e), Béziers finissait mieux et tuait le match sur un essai de Fualau, initiée par Meité. Score final : 24-19, Béziers a eu très chaud !

 

Tournant du match

Le début de deuxième période. Béziers, encore une fois, rate son entame. Tarbes a un bon ballon à jouer dans les 22 mètres des locaux et Jordan Puletua, le centre biterrois, hérite même d'un carton jaune en voulant annihiler l'action. Las, les joueurs du TPR ne profiteront pas de cette supériorité et n'inscriront aucun point, malgré deux pénalités tentées par Roussarie.

 

Essai du match

Il ne fallait pas arriver au stade en retard. Le coup d'envoi de la rencontre, donné par Béziers, est botté directement en touche par l'ouvreur Lachie Munro. Mêlée au centre du terrain. Tarbes lance le jeu à la perfection via une 89, un lancement éprouvé mais toujours efficace. Luix Roussarie trouve son arrière Geoffrey Cros qui arrive dans le bon timing pour déposer toute la défense biterroise, visiblement pas tout à fait entrée dans le match. Essai transformé par le numéro 9 tarbais Luix Roussarie. 7-0. Le TPR entame parfaitement le match.

 

Homme du match

Bakary Meité. Son entrée en jeu fut très bénéfique à l'ASBH. Dans tous les bons coups, l'ancien Massycois a libéré les siens sur l'essai de Fualau, perçant la défense tarbaise et donnant une offrande à son talonneur qui n'avait plus qu'à aplatir.

 

Fiche technique

A BEZIERS – Vendredi 19h30 – 5222 spectateurs

Arbitre : M. Gasnier (pays catalan).

Evolution du score : 0-7, 3-7, 6-7, 6-10, 6-13, 9-13, 9-16, 12-16 (MT) ; 12-16, 17-16, 17-19, 24-19.

 

Béziers : 2E Touizni (52e), Fualau (69e) ; 1T (69e), 4P (9e, 19e, 37e, 40e) Munro.

Carton jaune : Puletua (41e).

Non entré en jeu : 21. Max, 23. Lafond.

 

Tarbes : 1E Cros (1re) ; 1T, 4P (25e, 29e, 38e, 61e) Roussarie.

Non entré en jeu : 21. Hamecher.

 

BEZIERS 15. Puletua ; 14. Gmir, 13. Gerber, 12. S. Chevtchenko (22. Gerber 62e), 11. Touizni ; 10. Munro, 9. Bisman (20. Champin 55e) ; 7. Ramoneda (22. Meité 55e), 8. Bourdeau (19. Massot 68e), 6. Barrère ; 5. Battye (cap.), 4. Lokutui (18 Lambey 52e) ; 3. Brison, 2. Fualau (16. Phalip 79e), 1. Fernandes (17. Manukula 62e).

TARBES 15. Cros ; 14. Rubio, 13. Cocagi (22. Lastisneres 78e), 12. J. Cabanne, 11. Vunisa ; 10. Poet, 9. Roussarie (20. Vergallo 75e) ; 7. Veyret (19. Sajous 71e), 8. Garrault, 6. Lockley ; 5. Timani (18. Tuaimalo 64e), 4. Boukerou ; 3. Negrotto (23. Giudicelli 52e), 2. Costa Repetto (17. Béziat 72e), 1. Schuster (cap.) (16. Mirtskhulava 72e).

 

LES MEILLEURS

à Béziers, Gmir, Touizni, Battye, Meité ; à Tarbes, Roussarie, Cros, Boukerou.

LES BUTEURS

Roussarie : 1T/1, 3P/6. Munro : 4P/4, 1T/2.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?