Du soleil à la pénombre

  • Du soleil à la pénombre
    Du soleil à la pénombre
Publié le

Les Montois ont tremblé jusqu’au bout pour se défaire de leur voisin biarrot. Et pourtant, ils avaient toutes les cartes en mains.

Par Pierre Baylet

Mont-de-Marsan - Biarritz : 23-17

 

Résumé

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu des Montois aussi fringants. Peut-être le soleil revenu toute la journée leur avait-il donné des idées de grand large, ou tout simplement avaient-il décidé de ne plus se poser de questions. Toujours est-il qu’ils démarraient pied au plancher face à un adversaire apathique, emprunté et fébrile. De sorte que le 20-0 sanctionnant cette première période hégémonique n’était pas cher payé pour des Basques dépassés. Mais voilà, il faut croire que les Montois n’ont pas encore remis toutes leurs idées en ordre, puisqu’ils n’ont pas été capables d’enfoncer le clou. Pire, les Biarrots, avec une autre envie, refaisaient peu à peu leur retard et étaient à deux doigts de l’emporter sur la sirène.

 

Le tournant du match

Lorsqu’à la 78ème minute les Biarrots ont bénéficié d’une pénaltouche, le stade Guy Boniface a tremblé. C’est que les hommes de David Darricarrère venaient de marquer deux essais tout en puissance pour se rapprocher à 6 points. Ils avaient donc dans leurs mains la balle de match. Mais si les Montois n’ont pas maîtrisé grand-chose lors de la seconde période, ils ont au moins eu le mérite de s’arracher pour défendre leur ligne et conserver une victoire qui aurait pu leur échapper.

 

L'action du match

L’essai montois de la 18ème minute. Suite à un en-avant biarrot, le pilier Carlos Muzzio relevait le ballon pour Julien Tastet qui allait attaquer la ligne adverse. Au contact, il libérait le ballon à l’intérieur à son compère Brethos qui déchirait la défense et retrouvait Jammes arrivé à sa hauteur. Celui-ci, après un crochet intérieur, changeait de direction et voyait son ailier Julien Cabannes décalé sur son aile. Il allogeait une longue passe pour l’envoyer derrière la ligne. Une action de 60 mètres rondement menée pour l’essai du break.

 

L'homme du match

Julien Cabannes, le feu follet montois, a éclaboussé ce match de sa classe. Chacune de ses interventions à semé la panique dans les rangs biarrots. Grâce à sa vitesse, ses appuis et son explosivité, il a gagné tous ses duels, faisant preuve pour compléter le tout d’un féroce appétit défensif. Une prestation remarquable, dont le jeune homme est coutumier, et qui prouve encore que les kilos ne font pas le talent.

 

La fiche technique

MONT-DE-MARSAN-BIARRITZ: 23-17

À MONT-DE-MARSAN – Vendredi 19h30 - 4600 spectateurs

Arbitre: Mr Millotte (Ile de France)

 

Evolution du score : 3-0, 6-0, 13-0, 20-0 (M.T); 20-3, 23-3, 23-10, 23-17

 

Mont-de-Marsan :2E collectif (14e) Cabannes (18e) 3P (4e, 10e, 56e) 2T (14e, 19e) James

Non entré en jeu : 22. Lucu

Biarritz: 2E Placines (61e) Souza (71e) 1P Lucu (51e) 2T Lucu (62e) Le Bourhis (72e)

Non entré en jeu : 19. Latierro

 

MONT-DE-MARSAN >15. Mazzonetto; 14. Delaï, 13. Ratu, 12. Tokula, 11. Cabannes; 10. James (21. Otazo 65e) 9. A.Ormaechea (20. Saubusse 58e);7. Tastet, 8. Taulanga, 6. Brethous (19. Beal 62e); 5. Tutaia (18. Taelega 68e), 4. Dargier; 3. S.Ormaechea (23.Terblanche mt-78e), 2. Caudullo (cap) (16. Blanchard 59e), 1. Muzzio (17. Fiorini 59e)

BIARRITZ > 15. Davies (21. Dachary 30e); 14. Boussuge, 13. De Luca, 12. Burotu, 11. Gimenez; 10. Le Bourhis, 9. Lucu (20. Magnaval 65e); 7. Souza, 8. Guiry (22. Roumat 53 e), 6. Placines; 5. Hewitt (18. Fono 62e), 4. Lund; 3. Broster (cap) (17. Van Staden 36e), 2, Ruffenach (16. Lévi 60e), 1. Lourdelet(23. Clément 60e)

 

Les meilleurs

A Mont-de-Marsan : Cabannes, Tokula, James, A.Ormaechea, Tastet, Brethous, Taulanga, Muzzio. A Biarritz : Lucu, Souza, Fono, Burotu, Placines, Lund

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?