Bernard Goutta : « on peut plus se cacher maintenant »

  • Bernard Goutta : « on peut plus se cacher maintenant »
    Bernard Goutta : « on peut plus se cacher maintenant »
Publié le , mis à jour

Perpignan est venu, vendredi soir, se heurter à Colomiers 41 à 16. Les hommes de Beco enchaînent les victoires, quatre sur un bloc de cinq matchs. Bernard Goutta revient sur cette belle victoire en trois questions.

Quatrième victoire ce soir et pas des moindres. Vous en pensez quoi ?

Encore une fois, entre les deux équipes c’est une histoire de discipline ou plutôt d’indiscipline. Je pense que ce soir on a été un peu plus discipliné et surtout patient. Patient dans la construction du match, où en première mi-temps on était un peu contre le vent, on ne trouvait pas les solutions offensivement face à cette très bonne défense de Perpignan. Et puis je leur ai dit surtout de ne pas s’affoler à la mi-temps et d’essayer de reconstruire le match petit à petit. On a trouvé la solution dans l’axe, toujours pareil, on a joué un peu trop latéralement en première mi-temps. On a trouvé des solutions notamment sur la mêlée et sur les ballons portés, sûr les basiques de ce sport. Je pense que le carton rouge, plus l’indiscipline des Catalans a déséquilibré un peu le match.

Comment expliquez-vous le score à la mi-temps et son évolution ?

La problématique c’est que nous avons joué pour jouer. On n’est pas entré dans cette défense ni dans leurs camps. En termes de possession, dans le camp adverse on n’y est pas entré souvent. Et finalement nous avons trouvé la solution dans l’axe et dans le jeu pénétrant. Le point fort c’est notre discipline et ensuite notre construction de match. C’est nos ballons portés qui ont fait très mal à cette équipe de Perpignan.

Si on fait un point sur l’équipe et la suite…

Oui, un blessé Guillaume Piront certainement au doigt, voilà et un retour aujourd’hui celui de Neveu. Ça c’est très bien passé pour lui, il a eu dix minutes de jeu mais c’est pas mal pour une reprise surtout sur un match de cette intensité. C’est la première fois depuis que je suis à Colomiers que l’on fait quatre victoires sur un bloc de cinq matchs. C’est une belle prestation des joueurs, on se positionne et on ne peut plus se cacher maintenant.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?