France - Italie : premier bilan mitigé

  • France - Italie : premier bilan mitigé
    France - Italie : premier bilan mitigé
Publié le , mis à jour

Sans vraiment convaincre et en étant longtemps sous le joug des Italiens, les Bleus ont sauvé l’essentiel. On mettra sur le compte de la fébrilité, les errances du premier match.

On a eu chaud. Très chaud même. En ratant trois essais au bas mot en première période et un drop-goal d’un autre monde par Sergio Parisse en toute fin de rencontre, les Italiens auraient très bien pu – auraient dû ? – gagner ce match. Fébriles et trop souvent inconsistants devant, les Bleus ont laissé une impression très mitigée à l’occasion de cette première sortie de l’ère Novès.

Au rang des satisfactions, soyons justes : la façon dont Jules Plisson a su se reprendre, après une première mi-temps controversée, prenant les tirs au but à son compte et manifestant tout au long de ce second acte un caractère trempé du meilleur aloi. Les promesses de Vakatawa et Jedrasiak. Le désir nouveau de déplacer le jeu et de se faire des passes, ainsi qu’en témoignent trois beaux essais.

De sorte que l’on se rassurera en se souvenant que des France - Italie mitigés, en ouverture du Tournoi, n’est pas chose vraiment nouvelle et que le premier vrai test, dans ces conditions, se jouera samedi face à l’Irlande.

Jacques Verdier
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?