Statistiques : l’Italie si près, si loin ...

  • Statistiques : l’Italie si près, si loin ...
    Statistiques : l’Italie si près, si loin ...
Publié le , mis à jour

Au-delà de la courte victoire du XV de France (23-21), voici différentes statistiques qui prouvent que les Français n’étaient pas loin de laisser échapper la rencontre à leurs voisins transalpins.

Si ce n’était pas criant pendant la rencontre on se rend finalement compte, avec les chiffres que les Italiens ont plus été amenés à défendre que les Français. En témoignent les quatorze plaquages supplémentaires qu’ont réalisés les Italiens. Et paradoxalement les Italiens et les Français affichent les mêmes pourcentages de réussite aux plaquages : 87,2 %

De manière plus individuelle, c’est le capitaine du XV de France qui a réalisé de plaquages, quand le troisième ligne Wenceslas Lauret affiche un bilan paradoxal puisqu’il fait partie des meilleurs plaqueurs, tout en affichant le plus grand nombre de plaquages manqués.

Ballons en mains, les Italiens se sont montrés plus « efficaces » que les Tricolores, puisqu’avec moins de courses effectuées, ils ont finalement autant franchi et ont même gagné plus de mètres que les joueurs de Guy Novès.

Du côté des statistiques individuelles on se rend compte qu’en général les Français auraient été meilleurs que les Italiens, en dehors de Sergio Parisse qui a porté son équipe à bout de bras, malgré l’imbroglio autour de son drop tenté à la 83è minute qui aurait pu offrir la victoire à l’Italie.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?