2016, année élective

  • 2016, année élective
    2016, année élective
Publié le , mis à jour

En 2016, la fédération va élire un nouveau président. Qui peut succéder à Carlos Zalduendo ?

Cette année civile est importante pour le mouvement treiziste. C’est une année olympique et selon les statuts fédéraux, c’est une année élective. En 2016, le mouvement treizistes va élire un nouveau président ainsi que son comité directeur.

À ce jour, aucune liste s’est dévoilée, mais tout laisse à croire que le Toulousain, Carlos Zalduendo, élu en 2012, va briguer un nouveau mandat, ce qu’il devrait normalement annoncer au congrès de Montpellier en juin prochain.

Lors de la précédente élection en 2012, Carlos Zalduendo était le seul candidat à avoir postulé à la succession de Nicolas Larrat.

En revanche, pour 2016, le président en place pourrait être confronté à un opposant, le président de Carcassonne, Jean Guilhem. Ce dernier ne cautionne pas la politique mise en place par le président actuel. Jean Guilhem, médecin généraliste à Pennautier a pour principal objectif de restructurer le championnat qu’il juge trop affaibli en ce moment. Son discours, c’est de mettre en place un championnat d’été avec la création d’une Ligue.

Un quinzième président

En automne 2016, le pouvoir des urnes accordera-t-il un nouveau mandat à Carlos Zalduendo ? Jean-Guilhem sera-t-il le quinzième président de l’histoire ? Rejoindra-t-il François Cadoret, le premier de la liste, Paul Barrière, le créateur de la Coupe du Monde, l’Albigeois, René Mauriès ? Le débat est très ouvert…

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?