Les Sharks croquent Toulouse

  • Les Sharks croquent Toulouse
    Les Sharks croquent Toulouse
Publié le , mis à jour

Venus avec l'objectif de préparer au mieux leur saison, les Sharks ont aisément dominé le Stade Toulousain 17-31.

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

 

Résumé de la rencontre

Moins aéré que la rencontre entre les Higlanders et le racing 92. Les Sud-Africains étaient clairement venus à Toulouse pour se rassurer, en témoignent leurs quatre pénalités inscrites au cours de la rencontre. Et au cours d'un match, non pas cadenassé, mais sérieux, la deuxième mi-temps, symbolisée par l'entrée de la majorité du banc n'aura pas permis au Stade Toulousain de résister plus d'une mi-temps.

 

Homme du match

Comment ne pas remarquer le génie de Willie le Roux ? Car même dans une rencontre amicale, sans enjeu réel, l'arrière Sud-Africain a éclaboussé la rencontre de son talent. Impeccable sous les ballons hauts, propre dans ses relances et altruiste en attaque, l'international Boks a une nouvelle fois montré qu'il était l'homme à tout faire des Sharks. Placé arrière sur toutes les phases défensives, Willie le Roux a souvent suppléé April à l'ouverture, à chaque fois avec réussite.

 

Essai de la rencontre

Comme on pouvait l'attendre, le Stade Toulousain était venu avec l'intention de jouer tous les ballons quitte à laisser des espaces. Et ce pari s'est rarement avéré payant, mais il a en tout cas permis à la ligne arrière de briller, comme sur cette relance à la 22è minute. Après une récupération de Steenkamp, le pilier sert le capitaine du soir, Grégory Lamboley. Ce dernier un peu court fait le choix de faire un coup de pied de recentrage. A la course Bonneval, qui avait pourtant une dizaine de mètres de retard, reprend Oosthuizen de vitesse. Sous pression le troisième ligne des Sharks perd le ballon. Deux passes plus tard, et un terrain balayé dans sa largeur, et Alexis Palisson inscrit le premier essai de la rencontre.

 

Fiche Technique

 

TOULOUSE - SHARKS 17-31

A TOULOUSE – Jeudi à 20 h 45 - 11 000 spectateurs
Arbitre : M.Raynal

Évolution du score : 0-5, 0-8, 7-8, 7-15, 10-15, 10-18 (MT) 10-25, 17-28, 17-31

 

SHARKS : 3E Sithole (4e), April (27e), Deysel (45e) ; 2T April (27e, 45e) ; 4P April (17e, 40e, 75e, 78es)

 

TOULOUSE : 2E Palisson (23e) Flynn (56e) ; 2T Mélé (23e), Bouyxou (56e) ; 1P Mélé (30e)

 

SHARKS : 15. Le Roux; 14. Mjekevu, 13. Williams, 12. Deysel, 11. Sithole; 10. April, 9. Claassens ; 7. Oosthuizen, 8. De Bruin, 6. Coetzee (C); 5. Andrews, 4. McDuling; 3. Adriaanse, 2. Marais, 1. Schoeman

Entrés en cours de match : 19. Du Preez, 18. Du Preez, 16. Cooper, 17. Engelbrecht, 22. Esterhuizen, 23. Jordaan, 24. Ndungane, 25. Pietersen

Non entré(s) en jeu : 20. Reinach, 21. Ungerer

 

 

 

TOULOUSE : 15.Palisson ; 14. Matanavou, 13. Poï, 12. A.Bonneval, 11. Kunatani ; 10. McAlister, 9. Mélé ; 7. Lamboley (Cap.), 8. Galan, 6. Cros ; 5. E.Maka, 4. Millo-Chluski ; 3. Muller, 2. Flynn, 1. Steenkamp.

Entrés en cours de match : 27. Tuinukuafe, 28. Bouyxou, 18. Tekori, 22. Ramos, 20.Tebaldini, 21. Billard, 17. Kakovin, 23. Tialata, 24. C.Tolofua, 29.S.Tolofua, 16. Marchand, 26. Manukula, 30. Bienvenu, 31.Rauga

Non entré(s) en jeu :19.Harinordoquy, 25. Aldegheri

 

Les buteurs :

Mélé (1T/1 ; 0P/1) Bouyxou (1T/1) ; April (2T/32 ; 4P/5)

 

Les meilleurs :

A Toulouse : A.Bonneval, Palisson, Tebaldini, Tekori, ; A Durban : W.Le Roux, M.Coetzee, Deysel, Andrews, McDuling

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?