Toulouse : en quête d’un exploit

  • Toulouse : en quête d’un exploit
    Toulouse : en quête d’un exploit
Publié le , mis à jour

Le Toulouse - Olympique vise la montée en Championship et le titre national. Rêve ou réalité ?

En Angleterre, le Toulouse - Olympique jouit d’une certaine reconnaissance même s’ils n’a pas l’aura des Dragons catalans. De l’autre côté de la Manche, les Toulousains ne sont pas des inconnus puisqu’ils ont participé pendant trois ans au Championship (2009-2011). En 2005, ils ont créé un retentissant exploit en se qualifiant pour le dernier carré de l’épreuve (défaite face à Leeds, 18-56 à Huddersfield). Pour cette année 2016, ils vont participer pour la quatrième année de leur année de leur histoire à une compétition domestique anglaise.

Dans ce championnat, semi-professionnel, du troisième niveau anglais, les Toulousains ont pour objectif de jouer les premiers rôles. Ils aspirent à la promotion en Championship et souhaitent remporter le titre national. Un double objectif ambitieux, mais dans l’ensemble réalisable. Pour être à la hauteur de leurs ambitions, les dirigeants toulousains ont haussé leur budget qui atteint désormais un million et demi d’euros.

Toulouse, vu par l’Angleterre

Quant à l’effectif, ils disposent d’un groupe de dix-neuf contrats professionnels et de huit stagiaires du centre de formation. De l’autre côté de la Manche, la presse anglaise est convaincue que les Toulousains peuvent animer ce championnat. Notre confrère d’Outre - Manche, Mike Rylance spécialiste du rugby XIII français dans l’hebdomadaire « League express » fait du double champion de France toulousain, un des favoris de cette League One 2016 : « Le vainqueur du championnat de France est capable de bien figurer dans ce championnat de troisième division anglaise. Les Toulousains ont la chance de connaître de l’exigence d’un championnat anglais. Leur effectif est de qualité. Ils possèdent des joueurs qui ont le niveau de la Super League tels que les frères Bentley, « Jono » Ford, l’arrière Mark Kheirallah. Toulouse va donner du muscle, de l’énergie à cette compétition. Les Toulousains peuvent prétendre à la montée en Championship. Sur le papier, leur équipe est compétitive. »

Trois clubs : Kheigley, Hunslet et Doncaster ont également des ambitions. Tous trois promettent de mener la vie dure aux Toulousains. En attendant, le Toulouse olympique pourra se jauger le 5 mars lors de la réception de Coventry. Cette première opposition permettra d’en tirer les premières conclusions.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?