Décès de Michel Guilleton

  • Décès de Michel Guilleton
    Décès de Michel Guilleton
Publié le , mis à jour

Formidable deuxième ligne de l’Aviron bayonnais, finaliste du championnat en 1982, Michel Guilleton est décédé.

Il formait avec Daniel Barnebougle une fameuse deuxième ligne qui avait permis à l’Aviron bayonnais, celui des Dospital, Sagarzazu, Petrissans, Belascain et compagnie de gagner le challenge Du Manoir et de devenir finaliste du championnat en 1982. Puissant, bon joueur de ballon, homme de devoir comme le rugby de l’époque les vénérait, Michel Guilleton était aussi un homme admirable qui aura lutté avec un immense courage pendant ces dernières années contre ce mal implacable qui l’avait ceinturé contre toute justice et qui a eu raison de lui dans la journée de jeudi.

La dernière fois que j’avais eu le plaisir de le croiser, une rémission le tenait et nous avions passé, en compagnie de quelques amis, une bonne partie de la soirée à nous remémorer des souvenirs communs, à revivre des matchs d’autrefois, à ergoter sur l’éventuel rapprochement entre Bayonne et Biarritz. Michel riait. La nuit était douce. La vie éternelle.

À Patricia son épouse, à Emilie, Justine et Gaëtan, ses enfants, la rédaction de Midi Olympique adresse ses plus sincères condoléances et les prie de croire à sa plus sincère compassion.

Jacques Verdier
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?