Coaching gagnant

  • Coaching gagnant
    Coaching gagnant
Publié le , mis à jour

Mené au score à la pause (6-12) et outrageusement dominé durant les quarante premières minutes, le Stade français s’est imposé grâce au coaching de son staff technique. Les entrées successives de Slimani, Danty, Parisse ou encore Plisson ont clairement fait la différence.

LE RÉSUMÉ DU MATCH

Le Stade français s’est fait peur. Totalement absents durant la première mi-temps de cette rencontre, les Parisiens ont eu la chance d’affronter des Brivistes très maladroits. Par trois fois, les joueurs de Nicolas Godignon avaient l’occasion de « tuer » la rencontre (lire plus bas). En vain. A la pause, le CAB ne menait que de six points (6-12). Trop peu pour espérer résister à la qualité du banc des remplaçants du Stade français. Les entrées successives de Slimani, Danty, Plisson ou encore Parisse permettaient au club de la capitale de reprendre le match en main et de s’imposer grâce à trois essais inscrits par Camara, Sinzelle et Danty. Durant les dernières minutes, le club de la capitale aurait même pu espérer marquer un quatrième essai, synonyme de bonus offensif. Las, ils se sont parfois un peu précipités.

 

Le tournant du match

Mais comment le CA Brive-Corrèze a-t-il pu gâcher autant d’occasions d’essais? La question s’impose. Déjà ultra-dominateurs durant la première demi-heure de jeu, les joueurs de Nicolas Godignon ont sans doute laissé passer leur chance durant les dix dernières minutes de la première période. Doux euphémisme. Trois actions auraient dû se conclure derrière la ligne d’essai stadiste. Sur la première le pilier Asieshvili franchissait bien la ligne mais après arbitrage vidéo se voyait refuser ce premier essai pour un léger en-avant au moment de ramasser le ballon derrière le dernier ruck (30e). En suivant, Namy filait lui aussi à l’essai, mais l’arbitre le stoppait là encore pour un en-avant de passe (37e). Et le meilleur pour la fin. Le trois-quarts centre Galala, seul face à la ligne, plus aucun défenseur parisien devant lui, ne parvenait pas à contrôler la passe décisive de Mafi (38e). C’en était presque trop gros pour y croire...

Le plus bel essai

Après plusieurs temps de jeu au ras, le CAB partait au large avec Galala dans l’axe du terrain. La défense parsienne semblait destabilisée. Galala allongeait alors une passe sautée lobée pas très académique. A tel point que Sinzelle se trouvait à une phalange de l’interception. Sinzelle laissait ainsi le champ libre à Namy qui n’avait plus qu’à achever le magnifique travail effectué en amont.

L’homme du match

Inconstestablement, Rabah Slimani a changé le cours du match. Le pilier international français a permis à la mêlée parisienne de retrouver une assise redoutable. C’est d’ailleurs grâce à une mêlée parfaitement maîtrisée que le Stade français inscrivait son deuxième essai. Un essai en première main lancé, derrière sa mêlée, par Sergio Parisse. Après un premier point de fixation, Dupuy ouvrait pour Steyn, puis Waiséa. Ce dernier fixait deux défenseurs et par un geste dont il a le secret, il offrait à Bonneval et Sinzelle un deux contre un face au dernier défenseur briviste. A croire que la seule entrée en jeu de Slimani avait redonné confiance à toute une équipe.

Stade-Français-Brive
Vendredi 20h45, stade Jean Bouin 
Spectateur : 10 291
Mi-temps : 6-12
 
Stade-Français
15.Bonneval ; 14.Sinzelle, 13.Waisea, 12.WIlliams (22.Danty 52e), 11.Camara (21.Plisson 69e); 10.Steyn ; 9.Dupuy (20.Daguin 78e); 7.Lakafia, 8.Ross (cap), 6.Burban (17.Zhvania 30e-38e) (19.Parisse 58e); 5.Flanquart (18.Mostert 73e), 4.Pyle ; 3.Alo-Emile (23.Slimani, 40e), 2.Burden (16.Panis 52e), 1.Taulafo (17.Zhvania 64e).
 
Brive
15.Germain ; 14.Namy, 13.Petre (21.Laranjeira, 67e), 12.Galala (22.Masilevu 73e), 11.Mafi ; 10.Bezy ; 9.Péjoine (20.Iribaren 60e); 7.Luafutu, 8.Sanconnie (19.Hireche 19e-29e), 6.Waqaniburotu ; 5.Mela (cap) (19.Hireche 68e), 4.Snyman ; 3.Dourdain (23.Jgenti 49e), 2.Da Ros (16.Acquier 57e), 1.Lavergne (17.Asieshvili 4e).
Non rentrés en cours de jeu / 18.Steenkamp.

Les points

Stade-Français
2 E Camara (56e), Sinzelle (63e), Danty (75e) ; 4P Steyn (17e, 40e, 46e, 66e), 1P Plisson (72e) ; 1T Plisson (75e)
Carton jaune : 1.Taulafo (28e)
Brive
1 E Namy (51e) ; 4P Germain (11e, 22e, 33e, 39e).
Carton jaune / 8.Sanconnie (53e), 14.Namy (66e).
 
EVOLUTION DU SCORE
0-3, 3-3, 3-6, 3-9, 3-12, 6-12 (mt); 9-12, 9-17, 14-17, 19-17, 22-17, 25-17, 32-17,  
Arbitre : M.Ruiz

Les Buteurs : 

Steyn : 4/5P, 0/2T
Plisson : 1/1P, 1/1T
Germain : 4/5P, 0/1T

LES MEILLEURS :

Namy, Bezy, Pejoine, Snyman, Da Ros

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?