Amusez-vous !

  • Amusez-vous !
    Amusez-vous !
Publié le , mis à jour

Ce week-end, le Stade toulousain organise la première étape qualificative du tournoi Robert-Labatut. Vainqueurs l’an dernier, ils espèrent récidiver.

Un coup de jeune va souffler ce week-end sur le complexe sportif d’Ernest-Wallon. Dans la vie de l’association du Stade toulousain, c’est un rendez-vous incontournable : le traditionnel et très prisé tournoi Robert-Labatut, compétition réservée au moins de 14 ans. Un tournoi qui lance officiellement la campagne de l’édition 2016 du Super Challenge de France-Mid Olympique dont la grande finale aura lieu les 14 et 15 mai à Orthez, le bastion historique du tournoi. Pour valider le billet pour la grande messe orthézienne, les candidats devront satisfaire à l’examen des tournois de Toulon, Orthez, Clermont-Ferrand, Agen, Béziers et Brive qui délivreront deux places qualificatives pour le tournoi final. La commission du Challenge a aussi confié l’organisation de deux tournois à La Rochelle et au Racing. Ces deux derniers ne délivreront qu’une place pour la finale.

Le Stade toulousain candidat à sa succession

Mais avant d’en arriver là, la commission du Challenge aura les yeux grands ouverts sur le tournoi toulousain. Un challenge où ne figure pas Montpellier, le vainqueur du dernier Super Challenge de France-Midi Olympique. En revanche, son dauphin, le Stade toulousain honore de sa présence et ne cache pas son désir d’être prophète en son antre d’Ernest-Wallon. L’an dernier, les jeunes toulousains avaient dominé la compétition de la tête et des épaules en n’encaissant pas le moindre essai en six rencontres. En finale, ils s’étaient largement imposés face leurs homologues dacquois sur un score sans appel de 42-0. Pour ce premier rendez-vous officiel de l’édition 2016, les Stadistes ont la légitime faveur du pronostic. Une suprématie que va contester aussi Clermont-Ferrand et Bayonne, vainqueur du trophée en 2013. Mais plus que la prouesse sportive, la commission du tournoi est attachée à un principe, celui du fair-play. Attention le jeu dur est sévèrement puni. Jeunes gens, profitez-en, amusez-vous !

Les poules Robert-Labatut

Poule A : Stade toulousain, Lavaur, Marcq-en-Barœul. Poule B : Clermont, Montauban, CD 31. Poule C : Agen, Béziers, Castanet. Poule D : Perpignan, Albi, Blagnac. Poule E : Bayonne, Côte Sud Landes, Tournefeuille. Poule F : Colomiers, Auch, FCT Toulouse.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?