Biarritz regoûte au succès

  • Biarritz regoûte au succès
    Biarritz regoûte au succès
Publié le , mis à jour

C’est dans un match plaisant où Basques et Catalans se sont rendus coup pour coup que le BO a fini par l’emporter.

Par Quentin Berthomé.

RESUME

Il ne fallait pas arriver en retard au Parc des sports d’Aguiléra. Les conditions printanières ont permis aux deux équipes de lancer de nombreuses offensives. C’est Perpignan qui frappe le premier en inscrivant un essai dès la onzième minute. Après une pénalité à cinq mètres de l’en-but du BO, Château joue vite et résiste au retour des défenseurs basques pour aller aplatir. Cet essai aurait pu faire couler beaucoup d’encre si Biarritz s’était incliné. Le troisième ligne usapiste a tombé le ballon avant d’aplatir. Perpignan dicte le jeu mais n’arrive pas à faire le break. Les Basques reviennent dans le match après un essai d’Arrate qui intervient après deux cartons jaunes successifs reçus par l’Usap. Perpignan a donc terminé cette première mi-temps à 13 contre 15 accusant six points de retard (13/7). Le début de ce deuxième acte est beaucoup moins séduisant, les deux équipes se montrent indisciplinées et rendent la copie brouillonne. Ces fautes permettent à Lucu et Bousquet d’inscrire deux pénalités supplémentaires. Les Catalans croient avoir fait le plus dur en revenant à un point de leur adversaire après un essai d’Alasdair Strokosch à l’heure de jeu, 19/18. Mais à l’image de la rencontre c’est le BO qui a le dernier mot. Tout juste entré en jeu, Lund récupère le cuir au niveau des cinquante mètres et décale Davies qui met les cannes, personne ne le rattrapera, 24/18. Les deux équipes ajoutent une pénalité chacune, mais c’est bien le Biarritz Olympique qui s’impose dans ce dernier match de la 19e journée du Pro D2.

TOURNANT DU MATCH

Les cartons jaunes successifs de Kulemin et Cheron pour l’Usap ont permis aux Biarrots de revenir dans le match en inscrivant un essai. Les Basques en tête à la pause ont réussi à garder leur avance jusqu’à la fin.

HOMME DU MATCH

Auteur d’un quasi sans faute dans l’exercice de précision (5/6) il a aussi dicté le jeu de son équipe. Ses libérations rapides ont permis aux Biarrots de lancer plusieurs phases offensives.

L'ESSAI DU MATCH

Après avoir pilonné les cinq mètres de l’Usap, Roumat sort le ballon et déplace le jeu pour prendre la défense à contre-pied. Le troisième ligne sert Lucu qui fixe le dernier défenseur avant de servir Arrate qui arrive lancé pour aller aplatir sous les perches.

FICHE TECHNIQUE

A Biarritz Parc des sports d'Aguiléra, dimanche 21 février, 14 h 25

Biarritz bat Perpignan 27/21

Evolution du score : 3/0 ; 3/7 ; 6/7 ; 13/7 ; MT ; 13/10 ; 16/10 ; 19/13 ; 19/13 ; 19/18 ; 24/18 ; 27/18 ; 27/21

Biarritz :

P Lucu (8e, 23e, 44e, 50e, 73e)

T Lucu (36e)

1 E Arrate (36e)

1 E Davies (65e)

Carton jaune : Lourdelet 68e

Les buteurs :

Lucu : P 5/6 ; T 1/2

Bousquet : P 3/4 ; T 1/2

Biarritz
15. Hamdaoui ; 14. Ngwenya ; 13. Dachary ; 12. Arrate (De Luca 61e) 11. Davies 10. Le Bourhis ; 9. Lucu (Cap.) ; 8. Roumat ; 7. Sousa (Lund 63e) ; 6. Guiry (Dallery 70e) ; 5. Hewitt (Usarraga 63e) ; 4. Fono ; 3.Van Staden (Clement 66e) ; 2. Levi (Ruffenach 66e) ; 1. Clement (Lourdelet 40e)

Perpignan
15. Bousquet ; 14. Pujol (Ion 33e); 13. Marty (Allan 27e); 12. Mafi ; 11. Artru ; 10. Selponi ; 9. Duvenage (Ecochard 67e) ; 8. Chateau (Cap.) (Basilaia 67e) ; 7. Brazo (Beaux 40e) ; 6. Stokosch ; 5. Kulemin ; 4. Vivalda (Charlon  56e) ; 3. Cheron ; 2. Genevois (Custoja 61e) ; 1. Mailau

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?