World Club challenge : Les Cowboys promus au grade de sheriff

  • World Club challenge : Les Cowboys  promus au grade de sheriff
    World Club challenge : Les Cowboys promus au grade de sheriff
Publié le , mis à jour

Les cowboys du North-Queensland ont décroché face à Leeds, le titre mondial des clubs. Le vainqueur de la Super League a craqué mentalement et physiquement en seconde période.

North Queensland Cowboys 38 - Leeds 4

LE RESUME

Dimanche soir à Hedingley, les cowboys du North – Queensland sont devenus les onzièmes vainqueurs du World club challenge (le championnat du monde des clubs). Le vainqueur 2015 de la NRL a confirmé cette performance face au dernier vainqueur de la Super-League. Au regard du score final (38-4), le succès des Queenslanders n’est vraiment pas usurpé. Les cowboys ont brillamment dominé leur sujet. Seulement, le succès australien a véritablement pris forme en seconde période. Une minute après la reprise, une réalisation du centre Kane Linnett a vraiment entamé le moral des Loiners. Des Loiners euphoriques en première période qui ont réussi à faire jeu égal avec leurs rivaux australiens tant en défense que dans les séquences offensives et au tableau d’affichage (4-4). Finalement, en cette première période, les hommes de Rob Burrow ont laissé énormément d’énergie, de ressources physiques. En seconde période, ce sont les cowboys qui ont fait la conquête de la pelouse d’Headingley.

Après l’essai libérateur de Kane Linnett, les Queensladers ont pris la mesure de cette finale avec à la baguette un génial Jonathan Thurston, l’homme du match de cette finale. Une seconde période qui a été un véritable calvaire pour Leeds alors que son adversaire a bu du petit – lait pendant quarante minutes. Au final, l’addition est peut-être sévère, mais elle fait du North-Queensland un beau Champion du monde 2016.

L’HOMME DU MATCH

En octobre dernier, un drop de Jonathan Thurston a offert au North – Queensland le premier titre de son histoire en NRL. Dimanche soir, le demi- de mêlée de la sélection australienne s’est une nouvelle fois illustré. Il a dominé cette finale de la tête et des épaules et en a été l’électron libre. En défense, son implication est remarquable avec zéro plaquage manqué. Dans l’animation offensive, son investissement est considérable. Il donne le tempo, il encourage, il prend toujours la bonne initiative.

En un mot, ce fut l’homme du match et certainement le meilleur joueur de la planète.

LES PHRASES

Paul Green, entraîneur du North Queensland : « Jonathan Thurston est notre bras droit, nous lui devons en grande partie la victoire. Quel plaisir d’entraîner un tel joueur. En tant que coach je préfère l’avoir dans mon équipe que omme adversaire, ma crainte ne serait que légitime.»

Brian Mc Dermott, entraîneur de Leeds : « C’est toujours une immense déception de perdre une finale. Le score est vraiment lourd et je ne pense pas qu’il reflète la physionomie du match. À la reprise, nous avons eu un jeu très pauvre. Pendant plus de quinze minutes, nous avons subi. Forcément, cette mauvaise entame a favorisé la victoire des cowboys. »

LA FICHE TECHNIQUE

À Leeds (dimanche, 20 heures, stade d’headingley) - 19 778 spectateurs.

Arbitre : Richard Silverwood

Evolution du score : 4-0, 4-4 (mt) 10-4, 14-4, 20-4, 26-4, 32-4, 38-4.

North Queensland : 7 E Morgan (22e), Linnett (41e), Feldt (49e), Coote (62e), Thurston (65e), O’Neill (69e, 76e) ; 5 T (41e, 62e, 65e, 69e, 76e) Thurston.

Leeds : 1 E Burrow (32e).

North Queensland : Coote ; Feldt, O’Neill, Linnett, Winterstein ; (o) Morgan, (m) Thurston (cap) ; Taumalolo ; Lowe, Cooper ; Scott, Granville, Tamou. Sont entrés en cours de jeu : Kostjasyn, Asiata, Bolton, Hannant.

Leeds : Hardaker ; Handley, Watkins, Moon, Hall ; (o) Sutcliffe, (m) Liley ; Singleton ; Ferres, Delaney ; Cuthbertston, Liley, Sutcliffe. Sont entrés en jeu : Mullalay, Garbutt, Keinhorst, Walters.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?