La finale vue par Laurent Garnier « Leeds a craqué en seconde période »

  • La finale vue par Laurent Garnier « Leeds a craqué en seconde période »
    La finale vue par Laurent Garnier « Leeds a craqué en seconde période »
Publié le , mis à jour

L’entraîneur de Palau et consultant pour Bein Sports apporte son analyse sur cette finale remportée haut la main par le North-Queensland

Ce score final de 38 - 4 est-il logique, conforme à la physionomie de cette finale ?

En sport tout est logique. Il est vrai que ce score est très, très lourd pour Leeds d’autant que la première période effectuée par les Loiners est d’une grande qualité. En première mi-temps, nous avons assisté à un très, très grand match. Leeds a même dominé le débat. Dans un sens, elle méritait de mener au score à la pause. La pause a été fatale aux Loiners. En deuxième mi-temps, ils ne sont jamais rentrés dans le match. Ils ont subi, subi et forcément craqué. Le Queensland a marqué, inscrit des points en profitant des fautes de son adversaire. Il est vrai que Leeds était vraiment affaibli par des absences de joueurs cadres. À ce jour, Kevin Sinfield n’a pas été remplacé. Les blessures de Dany Mc Guire, Carl Ablett, Asthon Goulding ont également eu une incidence sur le rendement de l’équipe. Il est difficile de se passer pour une finale de tels joueurs cadres. En revanche, le North Queensland a aligné son équipe type. Rappelons que seize joueurs titularisés dimanche ont remporté en octobre la NRL.

Leeds restait sur une sévère défaite face à Widnes (56-12). Elle s’incline en finale (38-4). Les Loiners sont - ils en déclin ?

Leeds a réalisé le doublé l’an dernier. C’est un grand club qui s’est construit en capitalisant des victoires et des titres. Les fondations sont solides. Il est vrai qu’en ce moment, Leeds souffre, mais il n’est pas encore à l’agonie. Honnêtement, je ne m’inquiète pas pour Leeds. L’encadrement va finir par trouver des solutions.

Leeds se déplace chez les Dragons samedi. Est-ce un atout pour les Catalans d’accueillir les Loiners après une telle défaite ?

Dimanche, en première période, Leeds a fait honneur à son titre de vainqueur de la Super League. Les Loiners se sont comportés comme des champions. La première mi-temps qu’ils ont effectuée est d’un grand niveau. Dans un sens, le volume de jeu, l’intensité qu’ils ont mis vaut largement une victoire en Super-League. Cette défaite en finale n’est pas forcément un atout pour les Dragons. Au contraire, je pense que les Loiners sont touchés dans leur orgueil, ils voudront obligatoirement réagir.

Depuis 2012 l’hémisphère nord ne remporte plus ce titre de champion du monde des clubs. Un fossé est-il en train de se creuser entre le Nord et le Sud ?

C’est la question qui s’est posée dimanche soir une heure après le match. En Australie, il y a cette volonté d’être la meilleure nation treiziste et de le rester. La NRL est un championnat qui génère des bénéfices colossaux. Ces capitaux sont alors investis dans la formation des cadres, des joueurs. Il y a cette volonté chez les Australiens de progresser. Forcément, cela se reporte aussi sur la qualité des clubs. En ce moment, le Sud remporte le bras de fer. Pour trouver une solution, les dirigeants de la Super-League sont dans l’obligation de se poser les questions. La réflexion s’impose.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?