Galles – France : cinq matchs de légende

  • Galles – France : cinq matchs de légende
    Galles – France : cinq matchs de légende
Publié le , mis à jour

Retour sur les matches de légende entre Gallois et Français sur le sol britannique.

1er janvier 1910, 49-14 :

« Vous, Français, vous êtes de braves garçons. Vous arriverez peut-être à battre chez eux les Anglais, les Irlandais et les Écossais, mais vous ne triompherez ici, au Pays de Galles que le jour où il n’y aura plus de charbon sous nos pieds ». Les mots du mythique arrière Brancroft après la rencontre, parlent d’eux-mêmes. La France n’a jamais existé dans ce qui restera comme le premier match de l’histoire des 5 Nations. Courageux en première mi-temps, les Bleus n’ont pu tenir la cadence, le score est sans appel.

21 février 1948, 3-11 :

Le défunt Billy Brancroft n’aurait pu supporter tel spectacle. Sa fameuse prédiction de 1910 vole en éclats. Si le charbon est toujours présent dans les vallées, les joueurs gallois le sont moins sur le pré. La faute à une agressivité française permanente. Le deuxième ligne Robert Soro est entré dans l’histoire après avoir livré un combat de tous les instants. Sa prestation lui a valu le surnom de « Lion de Swansea ». Totalement envoûtés par la bataille les 40 000 personnes du stade Saint-Helen’s l’arbitre a dû interrompre la rencontre à plusieurs reprises. Cette ambiance n’a pas empêché les Bleus de s’imposer 11 à 3 après trois essais de Basquet, Terreau et Pomathios.

19 mars 1978, 16-7 :

Cette rencontre était une histoire de Grand Chelem. Gallois et Français en sont les deux derniers vainqueurs et s’affrontent pour le remporter à nouveau, une première. Si chacun se renvoyait la balle pour le costume de favoris, ce sont bien les Gallois qui ont fini par l’emporter. Malgré un premier essai de Jean-Claude Skrela, les Gallois se sont révoltés dans le sillage de Phil Bennet auteurs de deux essais. Le Pays de Galles réalise donc le doublé. La déception n’est pas totale côté Français, puisque quelques instants après ce match, ils venaient d’être admis au sein de l’International Rugby Football Board.

4 avril 1998, 0-51 :

Pour cause de travaux en vue de la Coupe du monde 1999, cette rencontre est délocalisée à Wembley. Le XV de France se rend en Angleterre pour y décrocher le Grand Chelem. Le résultat est historique. Les Bleus soulèvent le trophée après avoir inscrits sept essais. Jamais l’équipe de France n’avait infligé un tel résultat au XV du Poireau.

5 février 2000, 3-36 :

Deux ans après la déculottée de Wembley, les Gallois ne se sont pas montrés plus entreprenants. Si l’écart est moindre, les Bleus l’emportent 33 à 6, pour la première de Bernard Laporte dans la compétition. Quentin Berthomé.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?