La France devra faire vivre le ballon

  • La France devra faire vivre le ballon
    La France devra faire vivre le ballon
Publié le , mis à jour

L’adage « la balle à l’aile la vie est belle » est appliqué depuis le début de la compétition par les Tricolores. Équipe qui a le plus réalisé de off loads, qui a gagné le plus de mètres et qui a réussi le plus de passes, les Bleus devront continuer sur cette lancée s’ils veulent venir à bout des surpuissants gallois.

North l’indispensable

Ses 57 sélections font parfois oublier qu’il n’a que 23 ans… Depuis qu’il a intégré la sélection galloise George North n’a cessé d’impressionner les observateurs et est rapidement devenu titulaire indiscutable du XV gallois. Et depuis le début de la compétition le surpuissant (1 mètre 93 pour 109 kg) ailier de Northampton s’est mué en facilitateur de jeu pour les Gallois. En témoigne ses statistiques de mètres parcourus ballon en mains.

 

S’ils veulent avoir une chance de réaliser un exploit au, feu, Millennium de Cardiff les Tricolores devront cadenasser le géant gallois. Drôle de première pour le néointernational Djibril Camara qui aura pour rôle de brider le joueur de Northampton.

Le jeu aéré des Tricolores

Depuis le début de la compétition les Tricolores n’ont jamais totalement maîtrisé leurs sujets. En l’emportant deux fois par le plus petit des écarts (Italie 22-21 ; Irlande 10-9), ils ont montré qu’ils savaient être pragmatiques. Pourtant c’est une tout autre qualité qu’on trouvera au XV de France en se penchant sur les statistiques. En effet, depuis la prise de fonctions de Guy Novès propose un jeu plus « aéré » et plus « fluide » que ses adversaires.

 

Face à des Gallois destructeurs, les Tricolores n’auront d’autre choix que de passer par les extérieurs. En alignant une paire de centre Danty-Mermoz, Guy Novès s’assure que le ballon pourra aller à l’aile et tomber entre les mains des, très joueurs, Camara et Vakatawa. Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?