1979 : le premier titre d’Ivan Grésèque

  • 1979 : le premier titre d’Ivan Grésèque
    1979 : le premier titre d’Ivan Grésèque
Publié le , mis à jour

Ivan Grésèque garde un excellent souvenir de son premier titre majeur de champion de France avec le XIII catalan. C’était lors de la saison 1978-1979 face à Carcassonne. Un titre qui a posé les bases d’une grande équipe

De nos jours, dans l’univers treiziste, c’est surtout Maxime Grésèque qui fait le bonheur des colonnes sportives. Quelques décennies en arrière, son papa, Ivan était un demi de mêlée hors pair de l’équipe de France dont il a porté à dix-sept reprises le maillot bleu entre 1978 et 1985.

Ivan Grésèque, c’est l’homme du XIII catalan dont il a été capitaine pendant la période faste des années 80. Sous le célèbre maillot catalan, il compte à son actif quatre Coupe de France (1976, 1978, 1980, 1985) et six titres de champion de France (1979, 1982, 1983, 1984, 1985, 1987). Dans la mémoire de l’ancien stratège du XIII catalan, celui de 1979 a une place privilégiée. « 1979, c’est mon premier titre majeur, soutient Ivan. En espoirs, j’avais eu la chance d’avoir remporté à trois reprises le bouclier. J’en ai obtenu un avec les minimes de l’Usap. À l’époque, j’ai remporté le challenge Michelin qui était considéré comme le championnat de France de la catégorie. Mais sincèrement, celui de 1979 m’a énormément marqué. D’une part, j’étais capitaine et surtout, au début du championnat, nous n’étions pas du tout favoris. »

1978 : la fin d’une génération

L’année avant, les Catalans avaient manqué totalement leur finale face à Lézignan. Largement favoris, ils avaient totalement déjoué dans la boue du stadium de Toulouse laissant alors le titre aux Audois vainqueurs sur le plus petit score de l’histoire des finales (3-0).

« En 1978, nous avions été très déçus de perdre cette finale. Déçus, car c’était la fin de carrière de Pierre Zamora, Jean-Pierre Sauret, Henri Daniel. Personnellement, j’aurais bien aimé qu’ils finissent leur carrière avec un titre. Reprendre une saison après avoir perdu en finale, c’est toujours difficile. Nous sommes partis avec un groupe assez jeune qui ne dépassait pas vingt-cinq ans de moyenne d’âge. Nous avions la chance d’avoir un grand entraîneur Francis Mas qui a réussi à fédérer les qualités de ce groupe. Au fur et à mesure de la saison, nous avons pris confiance. Et ce n’est pas par hasard que le 17 mai 1979, nous jouons la finale du championnat face à Carcassonne. »

Il pleut ce jour-là à Toulouse, mais cela n’empêche pas les Catalans de chanter et de faire danser leurs lignes arrières. Dans le jeu de ligne, les Touchages, Naudo, Bourret, Nauroy donnent le mal de tête à la défense carcassonnaise. Au final, le XIII catalan s’impose 17 à 2.

« Je n’oublierai jamais, le moment où j’ai brandi le bouclier », fait remarquer Ivan. Ce titre, il a posé les bases d’une grande équipe.

Dans les années 80, le XIII catalan marqua à jamais la discipline. En 1982, 1983, 1984 et 1985, il réussit le premier quadruplé de l’histoire. Une performance que Lézignan a égalée en 2011.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?