Les Américains deviennent professionnels

  • Les Américains deviennent professionnels
    Les Américains deviennent professionnels
Publié le , mis à jour

Si le rugby à VII se développe de manière exceptionnelle aux États-Unis, le pays de l’Oncle Sam veut aussi devenir une référence du rugby à XV. Pour cela, les opérations de communication vont se multiplier en cette année 2016 qui marque le début du professionnalisme sur le continent nord-américain.

Un match de Premiership à New-York

Preuve que le rugby commence à intéresser les Américains, un match de championnat anglais va se dérouler à New York le 12 mars. À la Red Bull Arena, les London Irish défieront les Saracens pour célébrer notamment la Saint Patrick (13 mars), qui est un événement majeur dans la grosse pomme. C’est bien sûr la première fois qu’un match d’un championnat européen se déroulera aux États-Unis qui veulent multiplier les matchs de gala sur le territoire. En 2014, la Fédération américaine avait réussi à convaincre les All Blacks de disputer un test-match face aux Eagles (nom de l’équipe nationale américaine) à Chicago.

Les All blacks en novembre

Cette rencontre avait été un succès autant sur le plan médiatique que sur le plan marketing. Les champions du monde néo-zélandais ont donc décidé de revenir cette année à Chicago. Les 4 et 5 novembre, les All Blacks, les Maoris All Blacks, l’Irlande et les Eagles s’y sont donné rendez-vous. Mais faire venir les meilleures équipes du monde sur le territoire nord-américain ne suffira à susciter l’intérêt du public. Les États-Unis doivent maintenant obtenir des résultats, ce qui n’a pas été le cas lors de la dernière Coupe du monde (quatre défaites en autant de rencontres). Pour cela, ils ont décidé d’embaucher le sélectionneur néo-zélandais John Mitchell, ancien capitaine des All Blacks et qui a été le plus jeune sélectionneur de l’histoire en Nouvelle-Zélande. Il a signé en janvier dernier un contrat de quatre ans.

Enfin un championnat professionnel

John Mitchell arrive aux commandes de la sélection nationale alors que le pays se dote pour la première fois d’un championnat professionnel. Le coup d’envoi du PRO Rugby (PRO pour Professional Rugby Organization) sera donné le 17 avril et le premier champion de l’histoire sera connu le 31 juillet. Cinq équipes professionnelles (Sacramento, San Diego, San Francisco, Ohio, Denver) sont en courses pour cette édition 2016 mais le nombre de participants devrait augmenter dès 2017 puisque le PRO Rugby a notamment décidé d’accueillir des formations canadiennes. Le rugby devient donc professionnel, une étape importante pour le développement du rugby à XV aux États-Unis.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?