La pâtée auvergnate

  • La pâtée auvergnate
    La pâtée auvergnate
Publié le / Mis à jour le

Supérieurs dans tous les registres, exceptionnellement rapides et cliniques derrière, les Clermontois ont humilié (45­12) un FCG aux abonnés absents en défense durant la première période.

Grenoble – Clermont 12 - 45

LE MATCH

À sens unique. Difficile de décrire autrement la démonstration de force des hommes de Franck Azéma, qui ont tout réussi ou presque face à des Grenoblois incapables de mettre en place leur jeu, pas même autour de leurs ballons portés (essai refusé à Roodt). Au contraire, les Auvergnats ont su exploiter leur vitesse supérieure sur les extérieurs, ainsi que les atermoiements d'une défense bien plus dépassée qu'inversée... Il fallut moins de dix minutes aux Clermontois pour construire leur bonus offensif, par des flèches signées Strettle, Davies et Nakaitaci (par ailleurs auteur d'un doublé). K.­O. debout, les Grenoblois n'ont ainsi pu que constater des dégâts, et l'écart qui les sépare plus que jamais d'un des cadors du championnat. Ces cadors dont on ne s'étonnera pas, cette fois, qu'ils ne parviennent pas à les terrasser...

 

LE TOURNANT

Comment parler de tournant au sujet d'une rencontre à sens unique, qui vit les Clermontois virtuellement décrocher le bonus offensif dès la dizième minute ? Impossible, à moins de considérer que le tournant n'ait, tout simplement, résidé dans le coup d'envoi... Le premier plaquage manqué de Farrell sur Spedding eut son importance, bien sûr, ainsi (peut­être) que le choix de M. Garcès de ne pas réclamer l'arbitrage vidéo sur la dernière passe de Vahaamahina pour Strettle. Mais sincèrement, on n'en pense pas un mot, tant la démonstration de force des Auvergnats fut patente tout au long de la partie. Quand bien même ces derniers chutèrent nettement en intensité en deuxième période, permettant anecdotiquement aux Grenoblois de faire jeu égal, 7 partout...

 

L'ACTION

Si tous les essais clermontois relèvent de la même veine, celui inscrit par Noa Nakaitaci à la 9 minute illustre parfaitement le scénario du match. Sur touche grenobloise, le contre clermontois (impérial durant 80 minutes) se mettait en place, qui permettait à Kotze de récupérer le ballon. Incapables de récupérer à la course les trois­quarts auvergnats sur les attaques précédentes, le défense grenobloise choisissait d'anticiper au maximum sa montée. Sans plus de succès... Farrell, puis Nemani, arrivaient trop tard sur Fofana et Spedding, se laissant d'autant plus facilement fixer. Servi dans un boulevard, Nakaitaci se jouait d'Aplon pour inscrire le troisième essai des siens, celui d'un bonus qu'ils n'allaient plus lâcher.

 

LE JOUEUR

Auteur d'un triplé en moins d'une demi­heure, l'ailier international français Noa Nakaitaci a fait bien plus que confirmer sa belle prestation de la semaine dernière, ainsi que son retour au plus haut niveau. Le Fidjien s'est d'ailleurs fait plaisir dans tous les registres de la conclusion : en vitesse sur le premier (qui le vit déborder Gio Aplon), en endormant deux défenseurs d'une feinte de passe sur le deuxième, et en puissance sur le dernier, ou son ultime percussion envoya bouler McLeod et Estebanez qui revenaient en travers. De la belle ouvrage qui ne doit pas faire oublier son altruisme (deux contre un parfaitement négocié sur l'essai de Davies) et son abattage défensif. Son vis­à­vis Maritino Nemani, secoué sur la première et dernière action de la première période, (au point de récolter un carton jaune pour nervosité) peut en témoigner...

 

FICHE TECHNIQUE

À Grenoble – Vendredi à 20h45 – 15 500 spectateurs

Arbitre : M. Garcès (Béarn)

Évolution du score : 7­-0, 14­-0, 21-­0, 28­-0, 28-­5, 35-­5, 38-­5 (MT) ; 38­-12, 45­-12.

 

GRENOBLE : 15.Aplon ; 14.Nemani, 13.Farrell (21.Hunt 51e--65e) 12.Estebanez, 11.Batlle (22.Gengenbacher 65e) ; 10.Wisniewski, 9.McLeod (20.Loustalot 62e) ; 7.Vanderglas (19.Setephano 51e), 8.Grice, 6.Alexandre ; 5.Roodt, 4.Hand (18.Marie 56e) ; 3.Edwards (23.Desmaison 65e), 2.Héguy (16.Jammes 62e), 1.Barcella (17.Taumalolo 51e).

 

CLERMONT : 15.Spedding (22.Toeava 76e) ; 14.Strettle, 13.Davies, 12.Fofana, 11.Nakaitaci ; 10.Lopez (21.James 46e), 9.Parra (20.Sanga 67e) ; 7.Lapandry (19.Yato 56e), 8.Lee, 6.Gérondeau (16.Van der Westhuizen 31e-38e) ; 5.Vahaamahina (18.Iturria 65e), 4.Jedrasiak ; 3.Kotze (23.Ric 57e), 2.Ulugia (16.Van der Westhuizen 70e), 1.Chaume (17.Debaty 62e).

 

CLERMONT : 6E Strettle (2e), Davies (5e), Nakaitaci (9e, 19e, 36e), Sanga (75e) ; 6T Parra (3e, 6e, 10e, 20e, 37e), James (75e) ; 1P Parra (40e).

Carton jaune : Ulugia (28e), Yato (59e).

Blessé : Lopez (commotion)

 

GRENOBLE : 1E Grice (25e, 61e) ; 1T Wisniewski (62e)

Carton jaune : Nemani (39e).

Blessé : Hunt (épaule)

 

LES ÉTOILES

*** Nakaitaci, Parra ; Grice

** Fofana, Lopez, Lapandry, Jedrasiak

* Spedding, Davies, Gérondeau, Vahaamahina ; Héguy.

 

LES BUTEURS

 

Parra 5T/5, 1P/1 ; James 1T/1 ; Wisniewski 0T/1.

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir