Top 14: Les hommes du week-end

  • Top 14: Les hommes du week-end
    Top 14: Les hommes du week-end
Publié le , mis à jour

Lors de cette 17e journée, un Briviste et un Héraultais étaient à l’honneur mais un Australien a aussi décidé de se faire remarquer.

Jean-Baptiste Péjoine est entré sur le terrain sous les tonnerres d’applaudissements du public, pour son 263e match sous le maillot Blanc et Noir, faisant de lui un recordman. Remplaçant lors de cette occasion, il n’a pas manqué de briller dans le jeu. Alors qu’à la dernière minute, son équipe se faisait arracher la victoire, il a été un sauveur inespéré en contestant la transformation de Sébastien Bezy. À la surprise générale, les équipes se sont quittées sur un nul.

Adam Ashley-Cooper, étonnement discret voire terne depuis son arrivée dans l’Hexagone, a été l’auteur d’une grosse performance contre Oyonnax. Alors que beaucoup commençaient à s’interroger sur les raisons de sa venue à Bordeaux, au regard de ses faibles apparitions, le Wallaby s’est enfin lâché et a marqué ses premiers points. Peut-être lui fallait-il ce changement de poste à l’aile pour déclencher sa fougue ? Au vu du triplé spectaculaire qu’il a offert à son équipe, la machine semble désormais en marche.

François Trinh-Duc, tout comme son homologue corrézien était à l’honneur ce week-end pour sa 200e apparition sous le maillot héraultais, toute compétition confondue. Et tout comme Jean-Baptiste Péjoine, il n’a pas démarré la partie. C’est juste avant l’heure de jeu, que le demi d’ouverture a gagné le terrain pour marquer les esprits. Prises de risques, relances, du rythme à la main : tous les ingrédients étaient réunis pour faire de son 200e match un moment particulier. L’international qui s’en ira à Toulon à la fin de l’exercice, semble avoir apprécié l’occasion « J’avais envie de jouer. J’ai l’opportunité de me montrer, de m’éclater et c’est tout ce qui me motive. » Par Fanny Canals

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?