Hayraud : «Romagnat doit conserver sa première place»

  • Hayraud : «Romagnat doit conserver sa première place»
    Hayraud : «Romagnat doit conserver sa première place»
Publié le , mis à jour

Annick Hayraud, manager de Romagnat, revient sur leur place au classement et sur l’avenir de l’équipe.

Vous occupez la première place de la poule 1 Armelle-Auclair. Pensez-vous la conserver jusqu’au terme de cette phase qualificative ?

Au sein du club, c’est une volonté commune de conserver cette première place. À trois journées de la fin des phases de poule, je pense que nous sommes encore maîtres de notre destin à savoir que nous avons deux réceptions à domicile face à Chilly-Mazarin et Rouen pour un déplacement à Lyon. A priori, ce sont des équipes à notre porté. En revanche, il faut prendre en compte que, depuis deux mois, nous n’avons plus joué de rencontres officielles. Le 27 mars, c’est la reprise et une nouvelle saison qui commence. J’espère que cette longue trêve ne va pas peser sur les organismes.

Votre première place est-elle justifiée ?

À mon sens, je pense que oui. À ce jour, on ne compte que deux défaites face à Sassenage sur onze matchs disputés. Avant la trêve, Nous avons eu la chance de gagner à La Valette (23-5), notre concurrent direct. Au regard des performances sportives, je pense que cette place de leader est tout à fait justifiée. Derrière, il y a de l’investissement, du sérieux et du travail. La présence de Jessie Trémoulière est également une valeur ajoutée pour le groupe. Nous avons beaucoup de chance de posséder une telle joueuse.

La montée en Top 8, fait-elle partie de vos ambitions ?

Il y a deux ans, c’était un projet. Maintenant, ça devient un objectif de rejoindre, mais il faut se rendre compte que la route est très longue. Dans l’autre poule, Lons semble bien dominer son sujet. Il y a aussi Bayonne qui reste un redoutable adversaire. En ce qui concerne la montée, il y a un point de règlement qui nous échappe. Après le forfait de l’Usap, le vainqueur de l’Armelle-Auclair intègrera-t-il le Top 8 ? Le finaliste va-t-il jouer le barrage d’accession. Ce sont des questions que nous nous posons.

Saheb Maeva vient d’être sélectionnée avec France moins de 20 ans. Cette sélection est-elle une récompense pour le club ?

Maeva est un espoir du club. C’est une excellente deuxième ligne. Sa sélection est amplement méritée. C’est le fruit de la formation que nous avons mise en place il y a quelques années.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?