Narbonne veut renouer avec la victoire

  • Narbonne veut renouer avec la victoire
    Narbonne veut renouer avec la victoire
Publié le , mis à jour

C’est une solide formation narbonnaise composée de joueurs aguerris qui s’apprête à recevoir Biarritz en quête d’une quatrième victoire consécutive

C’est le grand retour des joueurs cadres au sein du groupe narbonnais, qui, jeudi soir, sera opposé aux Biarrots sur la pelouse du Parc des sports et de l’amitié. Les tauliers reprennent du service après avoir été ménagés la semaine dernière. Ce mercredi matin, ils ont participé à une dernière séance d’entraînement, suivie dans la foulée par la conférence de presse hebdomadaire donnée désormais par Chris Whitaker, suite à la suspension de Justin Harrison. L’ancien entraîneur en chef, mis à pied depuis le 22 février, a été reçu lundi dernier par le président Rocky Elsom dans le cadre de l’entretien préalable à un licenciement, mais rien n’a filtré de la discussion entre les deux hommes. Si face à Biarritz, l’objectif est de toute évidence de remporter la victoire, les Narbonnais ont peut-être hypothéqué leur chance de qualification vendredi dernier lors de leur déplacement à Bourgoin où ils se sont inclinés 23 à 7. Et pourtant, il y avait un « coup » à faire. Peut-être n’était-ce pas la perception du boss Rocky Elsom qui avait semble-t-il décidé de faire l’impasse sur ce match en décidant d’envoyer neuf joueurs Espoirs. Certes, les jeunes n’ont pas démérité. Ils ont permis aux titulaires d’être préservés, notamment en prévision de ce match de demain dont la préparation a été écourtée d’une journée malgré une reprise de l’entraînement effectuée dans la foulée du retour de Bourgoin. Un match pour lequel Chris Whitaker s’est montré ce matin relativement confiant sans excès d’optimisme.

Une touche en progrès

La conquête en touche, qui faisait partie des points faibles récurrents des Narbonnais, est désormais plus efficace. Un secteur du jeu que les Audois ont continué de travailler. « On a réalisé des progrès et nous sommes conscients qu’on peut encore mieux faire » reconnaît le deuxième ligne Romain Manchia. L’accent a aussi été mis sur la discipline que les Septimaniens ont souvent payé cash à leur détriment. Depuis le début de la saison, les « orange et noir » collectionnent les cartons. Ils totalisent 17 jaunes et 2 rouges et figurent parmi les équipes les plus indisciplinées du championnat. Une position peu glorieuse que les Audois se doivent d’améliorer au plus vite. Mis à part les blessés de longue durée, le groupe a donc retrouvé son ossature des grands jours avec la présence dans ses rangs de joueurs expérimentés, au meilleur de leur forme. Écartés momentanément contre Bourgoin, ils ont mis à profit ce petit break de la semaine dernière pour se refaire une santé et revenir en pleine possession de leurs moyens, à la fois très motivés et déterminés à s’investir sans compter dans leur tâche. « On sait que Biarritz va beaucoup jouer au pied. Il va falloir que nous répondions présents » souligne l’arrière Vincent Rattez. Malgré les turbulences traversées par le club ces dernières semaines, l’état d’esprit de l’ensemble de l’effectif reste bon et la confiance est toujours là. Le groupe, très soudé, montre toujours une grande solidarité avec en perspective, d’abord le maintien et ensuite pourquoi pas, participer aux phases d’accession.

Le Quinze de départ : 15. Rattez ; 14. Klur, 13. Tuitavake, 12. Dut, 11. Navakadretia ; 10. Halangahu, 9. Rouet ; 7. Jenkins, 8. Herjean (cap), 6. Meafua ; 5. Boidin, 4. Nkinsi ; 2. Ratianidze, 2. Vuli, 1. Fichten

Remplaçants : 16. Edmonds, 17. Tu’inukuafe, 18. Manchia, 19. Belzons, 20. Rubio, 21. Ravuteaki, 22. Giorgis, 23. Raynaud

Robert Fages

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?