Et de quatre pour le BO !

  • Et de quatre pour le BO !
    Et de quatre pour le BO !
Publié le

Biarritz a remporté un quatrième succès de rang en infligeant à Narbonne sa deuxième défaite à domicile. Face à des Audois désorientés, ils se sont logiquement imposés en restant maîtres d’une rencontre du début à la fin

Narbonne 20 – Biarritz 26

Le Résumé

Le retour des joueurs cadres « orange et noir » n’a pas eu l’effet souhaité. Face à des Biarrots ambitieux qui restaient sur trois victoires consécutives, les Narbonnais, en quête de points pour se rapprocher des places qualificatives et déterminés à s’imposer sur leur pelouse, ont été dominés dans presque tous les secteurs du jeu. Le capitaine Etienne Herjean et ses coéquipiers ont déçu. Ils n’ont pas su répondre présent, maquant d’envie et d’agressivité. Ils ont éprouvé beaucoup de difficulté à faire face au défi physique imposé par les Basques. Les Biarrots sont mieux entrés dans le match que les Narbonnais. Ils ont réalisé une bonne entame et ont toujours mené au score. Les rouge et blanc ont même enfoncé le clou en début de seconde période en inscrivant un deuxième essai pour faire le break. Tant bien que mal, les Narbonnais réagissaient un peu avant l’heure de jeu et réduisaient l’écart suite à un essai de la révolte inscrit par Tuitavake, imité quelques minutes plus tard par son coéquipier Edmonds. Mais au final ça ne sera pas suffisant pour permettre aux Audois de remporter la victoire qu’ils ont laissé échapper durant les quarante premières minutes de jeu. Ensuite, le BO s’est accroché et à bien géré le match à son avantage. Du début à la fin, Biarritz a toujours été en tête au tableau d’affichage. C’est la deuxième défaite à domicile des Nnarbonnais qui voient s’envoler leur chance de participer aux phases finales.

Le fait du match

Contrairement aux matches précédents, la mêlée narbonnaise n’a pas été au meilleur de sa forme. Elle a subi. A noter une forte domination de la poussée basque qui a plusieurs fois mis le huit adverse en grosse difficulté ou à la faute.

Le plus bel essai

Il est à mettre à l’actif de Ngwenya, un peu avant l’heure de jeu. Profitant d’une erreur défensive d’Halangahu et suite à une balle action collective de l’ensemble des trois-quarts du BO, le ballon arrive dans les mains de l’ailier droit américain qui après un magnifique cadrage débordement et avoir user de sa pointe de vitesse marque le premier essai de la partie qui concrétise la domination de son équipe

 

L’homme du match

Ce n’est pas une surprise si, une fois de plus, fidèle à sa réputation de maître buteur, le demi de mêlée et capitaine biarrot Lucu a été le meilleur homme sur le terrain. Il est à créditer de 16 points sur les 26 marqués par le BO.

 

Les meilleurs joueurs

Rattez, Tuitavake, Halangahu, Meafua, Edmonds pour Narbonne ; Hamdaoui, Ngwenya, De Luca, Locu, I. Fono, Cabarry pour Biarritz

 

La fiche technique

A Narbonne – Jeudi 20 h 45

3 000 spectateurs

Arbitre : M. Blasco Baque (MP)

Evolution du score : 0-3 ; 3-3 ; 3-10 (MT); 3-17 ; 10-17 ; 10-20 ; 17-20 ; 17-23 ; 17-26, 20-26

 

Narbonne : 2 E Tuitavake (52e), Edmonds (57e) ; 2 T Halangahu (52, 57e) ; 2 P Halangahu (11, 73e)

 

Carton jaune : Fichten (43e)

 

Biarritz : 2 E  Ngwenya (19e), Hamdaoui (44e),  ; 2 T Locu (19, 45e) ; 4 P Locu (5, 57, 68e , 71e)

 

Cartons jaunes : 3. Van Staden (43e), 18. Hewitt (77e)

 

Narbonne : 15. Rattez ; 14. Klur, 13. Tuitavake, 12. Dut, 11. Navakadretia ; 10. Halangahu, 9. Rouet ; 7. Jenkins, 8. Herjean (cap) , 6. Meafua ; 5. Boidin, 4. Nkinsi ; 3. Ratoanidze, 2. Vuli, 1. Fichten

 

 

Biarritz : 15. Hamdaoui ; 14. Ngwenya, 13. De Luca ; 12. Dachary, 11. Giresse ; 10. Baby, 9. Lucu (cap) ; 7. Guiry, 8. Soqeta (19. Placines 42e), 6. Usarraga ; 5. U. Fono, 4. I. Fono; 3. Van Staden, 2. Ruffenach, 1. Cabarry

 

Par Robert Fages

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?