Écosse - France : Les nouveautés de Novès

  • Écosse - France : Les nouveautés de Novès
    Écosse - France : Les nouveautés de Novès
Publié le , mis à jour

Nouvelle charnière, changement des deuxièmes ligne, nouveaux choix de jeu... Guy Novès lève en parti le voile, sur le XV de France qui affrontera l’Ecosse.

Le suspens a été levé, en partie du moins, avec le retour en club dès mercredi après-midi des six Bleus non retenus pour le déplacement en Ecosse. Exit les Danty, Camara, Bonneval, Lamerat, Jedrasiak et Gourdon, qui feront le bonheur du Stade français, Castres, Clermont et La Rochelle. En permettant un retour en club anticipé, le staff du XV de France a envoyé un signal fort à l’adresse des pensionnaires du Top 14. Il a aussi contribué à lever une bonne partie du voile qui plane sur la composition d’équipe appelée à débuter, dimanche à Murrayfield.

On tourne en deuxième ligne

En l’absence de Jedrasiak, Maestri et Flanquart devraient débuter. Titulaires pour imposer leur puissance et contribuer à caler la mêlée bleue face à un pack écossais qui a largement dominé l’Italie il y a quinze jours. Enfin, Vahaamahina a bousculé la hiérarchie à force de bonnes performances à l’entraînement. Il entrera en jeu avec lui aussi comme mission d’apporter un plus physiquement et de mettre son équipe dans l’avancée.

Camara devant Le Roux ?

Burban forfait, Camara pourrait être relancé au détriment de Le Roux. Il bénéficierait d’un profil plus coureur, des qualités qui correspondent au rugby de mouvement que proposeront les Ecossais. En outre, le toulousain est davantage « imprégné » du projet de jeu tricolore, lui qui participe à l’aventure depuis le début du Tournoi quand le racingman signe seulement son retour. Goujon, pour sa part, devrait rester dans l’ombre de Chouly avant d’entrer en cours de partie.

Machenaud - Trinh-Duc pour dynamiser le jeu

Ce sera la troisième charnière différente alignée par le trio Novès-Bru-Dubois depuis le début du Tournoi. Après Bezy-Plisson, Machenaud-Plisson, l’heure est venue d’associer Trinh-Duc au demi de mêlée du Racing. La performance très moyenne de Plisson face aux Gallois a sans doute accéléré le retour de « FTD » mais Guy Novès n’a jamais caché son intérêt pour le montpelliérain. Pas plus qu’il n’a masqué son envie de passer rapidement en revue les joueurs sur qui il souhaite s’appuyer pendant quatre ans. Trinh-Duc, plus mordant offensivement, doit donner de l’allant à l’attaque tricolore. En l’absence d’un buteur expérimenté au coup d’envoi (Bezy et Plisson devraient entrer en fin de match), le choix du buteur sera laissé à Machenaud et Trinh-Duc, qui trancheront samedi.

Priorité au mouvement

Si Scott Spedding pourrait bénéficier d’un temps d’avance sur Médard, pourtant auteur d’une bonne prestation face à Brive, le XV de France pourrait chercher à se rassurer dans le jeu aérien, où il avait souffert au pays de Galles. Pour le reste, Mermoz et Fickou devraient être associés au centre, eux qui avaient brillé ensemble il y a un an tout juste lors de la défaite historique des Bleus à Twickenham contre l’Angleterre (55-35). Dans cette optique, Fofana ferait son retour à l’aile, pour accompagner Vakatawa. Des choix qui acteront la priorité donnée à la vitesse et au mouvement. Il ne reste plus qu’à transformer l’essai…

L’équipe probable : Spedding ; Vakatawa, Fickou, Mermoz, Fofana ; Trinh-Duc, Machenaud ; Chouly, Camara, Lauret ; Maestri, Flanquart ; Slimani, Guirado (cap), Poirot. Remplaçants : Chat, Atonio, Pelo, Vahaamahina, Goujon, Bezy, Plisson, Médard.

Emmanuel Massicard
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?