Les Toulousains sont prêts

  • Les Toulousains sont prêts
    Les Toulousains sont prêts
Publié le , mis à jour

Le Stade Toulousain accueille l’Union Bordeaux Bègles ce soir à 20h45 au Stade Ernest Wallon. Les hommes d’Ugo Mola, s’attendent à un gros match.

Actuellement, cinquième du Top 14, le Stade Toulousain est conscient de recevoir une équipe bordelaise en grande forme. Après, des prestations en demi-teinte, ils ont beaucoup à jouer sur cette rencontre.

Si Jean-Baptiste Elissalde, entraîneur des arrières, assure qu’il n’y a pas de grande différence entre les deux formations il admet tout de même être ravi du retour de Yann David pour ce match. En effet d’après lui, c’est un, joueur qui peut permettre à l’effectif toulousain de respirer dans certains secteurs de jeu : «C’est une bonne nouvelle car Gaël Fickou est avec nous que très épisodiquement. Ce qui est rassurant avec Yann c’est qu’il pèse énormément sur la défense de par sa puissance déjà quand il a le ballon mais aussi quand il ne l’a pas. Je pense que pas mal de joueurs le craignent et c’est important qu’il soit là surtout si il est dans la même dynamique qu’en début de saison. De plus, dans ces conditions là chaque franchissement et chaque mètre gagné est primordial et Yann fait parti de nos meilleurs franchisseurs ». Pour ce qui est du cas Luke McAlister, il sera à l’arrière : « Cette décision est une alternative car nous replaçons Jean-Marc Doussain à l’ouverture. C’est un garçon qui connaît bien le rugby et ce n’est pas la première fois que nous le faison. Nous l’avons fait pendant 60 minutes à Paris, on l’avait aussi fait l’année dernière et celle d’avant ça nous fait un pied long en plus sur le terrain et au vue des conditions c’est pas négligeable ».

Du côté des avants, Census Johnston affirme que les joueurs vont devoir attaquer fort dès le coup de sifflet pour ne pas laisser trop d’espace à cette équipe bordelaise qui vise cette année une bonne place dans le championnat. L’entraînement a été dur cette semaine et Steenkamp, le pilier sud-africain déclare «on va devoir s’appliquer sur les touches et les mêlées».

Le groupe toulousain s’attend donc à un gros choc et doit prouver qu’il a encore sa place en haut du tableau. Par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?