Toulon imite Clermont et le Racing

  • Toulon imite Clermont et le Racing
    Toulon imite Clermont et le Racing
Publié le , mis à jour

Sans surprise, les Toulonnais ont décroché une victoire bonifiée face à Grenoble, samedi soir à Mayol (38-8), et conservent ainsi leur troisième place au classement.

RESUME: 

Les spectateurs du RCT étaient venus à Mayol avec la ferme intention de voir leurs protégés remporter leur sixième victoire bonifiée de la saison à domicile. D'autant plus face à une équipe grenobloise largement remaniée. Ils ont dû patienter jusqu'au début de la seconde période pour voir leur souhait exaucé. Dans le sillage d'un Drew Mitchell intenable, insaisissable, les Rouge et Noir ont inscrit deux essais au cours du premier acte par leurs vedettes sudistes Ma'a Nonu (14e) et Duane Vermeulen (19e). Mais à l'image du carton jaune infligé au centre néo-zélandais pour un plaquage à retardement (34e), ils ont démontré trop d'imprécisions pour espérer atteindre leur objectif initial avant la pause. Leur supériorité n'en restait pas moins évidente. Après la réalisation refusée à Jean-Charles Orioli (47e), Delon Armitage inscrivait en coin l'essai du bonus offensif, à la 50e minute. Une minute plus tard, Drew Mitchell, sur un ballon de récupération, assurait le gain du précieux cinquième point. Meilleur Toulonnais des lignes arrière, l'Australien récidivait à la 70e minute avec un pur essai d'ailier. Juan Smith (58e) avait entretemps franchi la ligne d'en-but pour corser l'addition. L'essai de Lucas Dupont (77e) n'y changeait rien : sans surprise, le RCT obtenait son huitième succès bonifié en championnat, en seulement dix-huit journées.

 

LE TOURNANT :

 

Toulon accélère et porte un coup de massue à Grenoble qui ne s’en relèvera jamais. En l’espace de huit minutes dans le second acte, les Varois ont inscrit trois essais, par D. Armitage, Vermeulen et Smith. Une période faste, durant laquelle les joueurs du RCT ont totalement fait exploser une défense iséroise prise de vitesse dans son replacement et dépassée dans les duels sur les premiers temps de jeu. Dominés dans le défi physique, les Grenoblois ont constamment reculé et ne sont jamais parvenus à se défaire de la pression imposée par leurs hôtes. Eux, qui n’avaient pas réussi à profiter de leur supériorité numérique suite au carton jaune de Nonu (trois points inscrits), ont perdu tout espoir de rébellion durant ces trois minutes mortelles pour leur moral.  

 

L’HOMME DU MATCH :

 

Drew Mitchell, décisif sur deux essais et auteur d’un doublé ! L’Australien a été essentiel sur les deux premiers essais du RCT. C’est d’abord sa feinte de passe et son crochet intérieur au centre du terrain qui ont totalement déstabilisé le Grenoblois Percival qui n’a pu que constater les dégâts. Suite à cette inspiration, Mitchell perce sur plusieurs mètres et sert Nonu avant contact qui marque la première réalisation varoise. Cinq minutes plus tard, l’ailier se montre encore décisif suite à un franchissement de D. Armitage. Mitchell fixe la défense grenobloise et sert Vermeulen qui n’a plus qu’à aller à l’essai sans opposition. Sur cette action, le Wallabie est touché aux côtes après un plaquage à retardement mais retrouve sa place deux minutes après ce choc. Une bénédiction pour Toulon. Altruiste en début de match, Drew Mitchell brille ensuite individuellement. Auteur d’un doublé (51e et 59e), il porte son nombre d’essais à sept saisons (toutes compétitions confondues).  Et permet ainsi au RCT d’amplifier son avance au score dans un match maîtrisé de bout en bout.

 

Fiche Technique 

 

TOULON-GRENOBLE: 38-8 

À Toulon – Samedi 20h45 – 12832 spectateurs

Arbitre: M. Chalon (Limousin). Note: **

 

Évolution du score : 7-0, 14-0 (M.T); 14-3, 19-3, 26-3, 31-3, 38-3, 38-8

 

TOULON 15. D. Armitage; 14. Tuisova (20. Belan, 65e), 13. Bastareaud, 12. Nonu, 11. Mitchell (21. Michalak, 21e; Mitchell, 23e); 10. Taylor (Michalak, 59e), 9. Pélissié (22. Escande, 51e); 7. S. Armitage, 8. Vermeulen (19. Fernandez Lobbe, 59e), 6. Smith (cap.) ; 5. Taofifenua (18. Suta, 51e), 4. Gorgodze; 3. Saulo (23. Chilachava, 47e), 2. Orioli (16. Natriashvili, 61e), 1. Fresia (17. Menini, 47e)

 

GRENOBLE 15. Gengenbacher (cap.) (21. Caire, 71e); 14. Dupont, 13. Mignot, 12. Estebanez, 11. Kilioni (22. Nemani, 59e); 10. Gelin, 9. Loustalot (20. Hart, 38e); 7. Diaby, 8. Stephano, 6. Kimlin (19. Alexandre, 56e); 5. Percival, 4. Marie (18. Roodt, 56e); 3. Desmaison (23. Edwards, 38; Desmaison, 61e), 2. Jammes (16. Bouchet, 56e), 1. Taumalolo (17. Coulson, 61e)

 

Points: 

 

Toulon: 6E Nonu (14e), Vermeulen (19e), D. Armitage (50e), Mitchell (51e, 69e), Smith (58e); 4T Pélissié (14e, 19e), Escande (51e, 69e)

Carton jaune: Nonu (34e)

 

Grenoble: 1E Dupont (77e); 1P Hart (43e)

  

LES BUTEURS : Pélissié : 2T/3, Escande : 2T/3 ; Loustalot : 0P/1, Hart : 1P/1 ; 0T :1

 

LES MEILLEURS : A Toulon Mitchell, Gorgodze, Smith, Tuisova, Taofifenua, Pélissié ; à Grenoble Jammes, Dupont, Mignot

 

Par Julien Louis et Vincent Bissonet. 

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?