Best vers une libération anticipée ?

  • Best vers une libération anticipée ?
    Best vers une libération anticipée ?
Publié le , mis à jour

Jonathan Best ne sait plus s’il fait partie des plans du staff grenoblois. Pas de temps de jeu et beaucoup de questions !

Joueur emblématique du FCG, symbole de la remontée du club alpin (avec plus de 230 matchs disputés sous les couleurs iséroises en Fédérale 1, Pro D2 et Top 14), Jonathan Best sera-t-il encore grenoblois la saison prochaine ? En théorie, la question ne devrait pas se poser, le troisième ligne demeurant sous contrat jusqu’en 2017. Le problème, c’est que ce dernier ne semble plus entrer dans les plans du staff technique grenoblois depuis la mise à l’écart de l’entraîneur des avants Sylvain Bégon. Non convoqué dans le groupe qui s’est rendu à Toulon malgré un large turnover, Best demeure le seul joueur du groupe pro à ne plus avoir évolué en équipe fanion depuis le 27 décembre. « Est-ce que l’on n’a plus besoin de moi ? s’interrogeait ce dernier dans les colonnes du Dauphiné Libéré. On est peut-être au bout d’une histoire. Les ruptures sont toujours difficiles, il y en a toujours un qui souffre. » Si l’entraîneur Bernard Jackman a immédiatement assuré que Best « rentrait toujours dans ses plans » ce dernier n’en envisage pas moins sérieusement la possibilité d’une libération dès la fin de la saison. Âgé de 32 ans, Best souhaite du temps de jeu, et se donne encore au moins deux saisons avant de raccrocher les crampons.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?