Toulon : les congés avant l’heure de vérité

  • Toulon : les congés avant l’heure de vérité
    Toulon : les congés avant l’heure de vérité
Publié le , mis à jour

Vainqueurs avec le bonus de Grenoble samedi soir, le RCT pointe à la troisième place. En repos cette semaine, les Varois vont recharger les batteries en vue du sprint final.

«L’objectif est atteint.»

En dominant Grenoble de la tête et des épaules samedi soir à Mayol (38-8), Jonathan Pélissié et ses partenaires ont rempli leurs objectifs comptables. Sur le bloc de cinq matchs courant sur février-mars, l’encadrement avait demandé à ses joueurs de glaner un minimum de seize points. «C’est une satisfaction d’avoir atteint ce cap avec même un point en plus, poursuit le demi de mêlée. Si l’équipe peut nourrir quelques regrets sur les deux défaites de La Rochelle et de Bordeaux, tout compte fait, nous sommes dans les clous.» En embuscade, à la troisième place, derrière les impressionnants racingmen et clermontois. Le RCT ne joue pas ce week-end, ayant disputé son match de la 13e journée en avance, mais il conservera dans tous les cas cette position relativement confortable.

Cette dernière semaine hivernale va permettre aux organismes de souffler, après trois mois de compétition sans interruption. « Les joueurs ont besoin de souffler donc certains vont partir dix jours, d’autres douze, explique Bernard Laporte. Ils vont avoir une préparation physique ensuite mais ils pourront se changer les idées car ces années Coupe du monde sont toujours très compliquées. Il y a des joueurs qui ont besoin de souffler et de se régénérer un peu, mentalement surtout. Cette mini-trêve va nous faire du bien avant d’attaquer la ligne droite et des matchs de plus en plus importants. »

«On va jouer notre saison sur cette série»

Le RCT reprendra la compétition à Lille face au Racing 92, samedi prochain. Cette première échéance ne paraît pas prioritaire aux yeux des Toulonnais. «C’est sûr que ce bloc est très important : le Racing et Clermont en championnat et le quart européen à Colombes», évoque Jonathan Pélissié. «Trois gros matchs arrivent avec Clermont, le Racing en Coupe d’Europe et Pau, confirme Mathieu Bastareaud. Nous allons jouer notre saison sur cette série. C’était donc bien de prendre de la confiance et de retrouver notre jeu avant tout ça.» Et la rencontre à Lille dans tout ça ? «Nous irons avec l’intention d’essayer de ramener des points», évacue le demi de mêlée, sans vouloir évoquer une éventuelle impasse. Selon les premiers échos, le RCT ira en tout cas avec un XV de départ brassé dans le Nord.

Le sprint final des Varois débutera véritablement à Marseille face à Clermont. Avec probablement deux de ses maîtres à jouer, attendus depuis de longs mois : « Je viens de parler avec Matt Giteau et Leigh Halfpenny, expliquait Bernard Laporte, samedi soir. Leur retour sera peut-être pour le Racing 92 mais ça risque d’être un peu juste. Je pense plutôt qu’ils seront opérationnels pour Clermont en championnat. » Pour le début des choses sérieuses.

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?